Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie manque de think tanks

L’Algérie manque de think tanks

samedi 26 juin 2010, par Rédaction

L’Algérie manque d’institutions comme les think tanks jugés utiles pour l’analyse des politiques publiques notamment en matière sociale et économique.

L'Algérie manque de think tanks. L’Algérie se prépare à travers sa diaspora à l’étranger à créer des Think Tank pour s’imposer tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, en analysant mieux ses politiques publiques. Depuis quelques temps, les Conférences se multiplient sur la question en Algérie au plan national que régional. La prochaine aura lieu ce lundi à Alger, organisée par le Club d’Action et de réflexion autour de l’Entreprise (CARE). En Algérie, l’Institut National des Etudes Stratégiques Globales (INESG) est considéré comme une sorte de réservoir ayant produit deux Think Tank, sa vocation est d’analyser les enjeux stratégiques auquel est confronté le pays. Il s’agit des deux défunts Djilalli Lyabes et M’hamed Boukhobza, tous deux Directeurs de cet Institut, considérés comme les deux 2 premiers Think Tanks de l’Algérie moderne.

La problématique du terrorisme, en Algérie, a permis aux algériens de faire du lobbing aux Etats- Unis dès 2005. Toutefois, dans le cas des Think Tank, le Maroc est leader dans le monde arabe. Estimés à près de 5.000 dans le monde, les Think-Tank « sont considérés comme de puissants espaces d’influence des politiques publiques et constituent, sans conteste, les formes nouvelles d’expression et de documentation de la décision ». De plus, ils sont considérés par les observateurs comme des espaces où se rencontrent les Intellectuels, des Universitaire, des Chefs d’entreprise et autre Acteurs de la Société civile avec pour ambition de renouveler la pensée politique, économique et sociale. Le premier Think Tank était la « Fabian Society » créée à Londres, en 1884, pour promouvoir des réformes sociales, mais certains considèrent que le premier Think-Tank proprement dit est la « Brookings Institution » créée en 1916. Mais, les Think-Tank tels qu’on les connaît aujourd’hui, sont nés aux Etats-Unis. Selon la définition, « un think tank, littéralement « réservoir de pensée », est une Organisation, en principe de droit privé, indépendante, réunissant des Experts, vouée à la recherche d’idées nouvelles, et cherchant à peser sur les Affaires publiques ».

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Le Financier