Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie plutôt épargnée par la crise financière

L’Algérie plutôt épargnée par la crise financière

vendredi 5 décembre 2008, par Rédaction

L’Algérie demeure globalement épargnée des effets de la crise financière internationale malgré la chute des prix du pétrole.

La crise financière et l'Algérie. L’Algérie devrait rester, à terme, épargnée des effets néfastes de la crise financière mondiale qui sévit depuis l’été 2007, ont estimé des experts intervenant lors d’une rencontre débat organisée mercredi soir sur les conséquences de cette crise sur l’économie nationale. Ainsi, l’économiste et ancien ministre des Finances, M. Abdelatif Benachenhou, qui a dirigé le débat de cette rencontre organisée par le Forum des chefs d’entreprises (FCE), a assuré que l’Algérie a pu "acquérir sa solvabilité externe jusqu’à 2015" à la faveur, notamment, de la hausse constante, à la fois, des avoirs du Fonds de régulation des recettes qui sont actuellement de 4.200 milliards de dinars (environ 60 milliards de dollars) et des réserves de change qui ont atteint 135 milliards de dollars fin octobre couvrant quatre ans d’importations. Cette analyse optimiste ne tient pas compte de l’éventualité de la dégradation continue des revenus des exportations en hydrocarbures qui représentent la principale source de revenus de l’Algérie.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après APS