Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie royaume du travail au noir

L’Algérie royaume du travail au noir

lundi 26 juillet 2010, par Rédaction

Le travail au noir demeure très répandu en Algérie où plus de la moitié des employés ne sont pas déclarés selon l’ONS.

L'Algérie royaume du travail au noir. La réglementation du travail continue à être ignorée en Algérie. C’est en tout cas ce que révèle une enquête effectuée à la fin de l’année dernière par l’Office national des statistiques (ONS). « La moitié de la population occupée n’était pas affiliée à la sécurité sociale au 4e trimestre de l’année 2009, soit un taux de 50,4% de l’ensemble des employés en Algérie », selon les données statistiques de cette enquête dont les principaux chiffres ont été rapportés par l’APS. « Sur les 9 472 000 occupés enregistrés au 4e trimestre de l’année dernière 4 778 000 personnes ne sont pas affiliées au régime de la sécurité sociale, soit un occupé sur deux », précise l’ONS dans cette enquête qui a touché un échantillon de 15 104 ménages à travers l’Algérie.

La tendance est nettement plus prononcée dans le monde rural. En effet, « la proportion des occupés du monde rural qui ne sont pas affiliés à la sécurité sociale (60,1 %) est beaucoup plus importante que celle des occupés de l’urbain (46,3) », fait remarquer l’ONS. Par ailleurs, relève l’ONS, 69,1 % des salariés non permanents et 80,1 % des occupés indépendants ne sont pas affiliés à la sécurité sociale en Algérie durant la même période. S’agissant de la proportion des occupés non affiliés à la sécurité sociale selon le secteur d’activité, l’enquête a enregistré un taux de 89 % des occupés dans le domaine de l’agriculture et 79,8 % dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). Comme il est aisé de l’imaginer, les travailleurs du secteur privé sont les plus lésés comparativement à ceux du secteur public.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant