Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie va investir massivement dans l’eau

L’Algérie va investir massivement dans l’eau

lundi 5 octobre 2009, par Rédaction

L’Algérie prévoit d’investir plus de 15 milliards de dollars dans le secteur de l’eau entre 2009 et 2014 selon le ministre Abdelmalek Sellal.

L'Algérie va investir massivement dans l'eau. La dotation financière du secteur de l’eau en Algérie sera « légèrement au-dessous de ce qu’il a consommé durant les cinq dernières années », a précisé le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, rappelant que 19 barrages seront réalisés d’ici à 2014. M. Sellal a indiqué, selon l’APS, que dans le cadre du parachèvement du programme quinquennal, le ministère vient de lancer un appel d’offres aux entreprises nationales pour la réalisation de deux nouveaux barrages, se félicitant que les délais de réalisation de ces ouvrages ne dépassent guère 36 mois grâce au savoir-faire acquis ces dernières années. Pour sécuriser de façon définitive l’alimentation des Algériens en eau potable, le gouvernement a opté pour le dessalement de l’eau de mer, qui fournira quelque 2,3 millions de mètres cubes/jour pour l’ensemble des villes côtières, au terme d’un programme de réalisation de 13 stations.

M. Sellal a fait part, en outre, de la réalisation d’ici à 2014 de deux nouvelles stations à Béjaïa et Jijel pour compléter l’ensemble du programme, soit la construction de 15 stations au total. Il a, par ailleurs, indiqué que le gouvernement s’est assuré des réserves stratégiques grâce aux barrages de Béni Haroun, de Taksebt et du Gargar et des eaux souterraines du Sud, ajoutant que le taux national de remplissage des barrages est actuellement de 64 % et celui des nappes phréatiques du Sud de 70 %. L’Algérie compte transférer 600 millions de m3/an à partir du nord d’El-Goléa vers les Hauts-Plateaux, plus exactement vers la région de M’higuen et une partie de la région de Tiaret et de M’sila pour développer l’agriculture. Ce projet, dont les études sont en cours de réalisation, sera lancé durant le prochain plan quinquennal.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant