Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie veut développer sa coopération avec la Russie

L’Algérie veut développer sa coopération avec la Russie

jeudi 1er juillet 2010, par Rédaction

L’Algérie et la Russie ont exprimé leur volonté de renforcer leur coopération bilatérale notamment dans le secteur de l’énergie.

L'Algérie veut développer sa coopération avec la Russie. Le ministre des Finances, M. Karim Djoudi, a invité hier les opérateurs économiques russes à prendre part à la réalisation des projets inscrits dans le programme d’investissements publics en Algérie pour la période 2010-2014. Les entreprises russes pourraient participer, notamment, dans les secteurs des travaux publics et des ressources en eau dans le cadre d’appels d’offres. « Les grands investissements prévus par ce plan quinquennal, auquel l’Etat a consacré une enveloppe financière de 286 milliards de dollars, permettront aussi de substituer, à terme, la dépense publique par celle privée qui sera, en grande partie, financée par les investissements étrangers », a déclaré M. Djoudi à l’ouverture de la quatrième session de la commission mixte algéro-russe intergouvernementale de coopération économique, commerciale, scientifique et technique, a rapporté l’APS.

L’argentier du pays, qui a coprésidé la commission de coopération avec le ministre russe de l’Energie, Serguei Chmatko, a souligné que le programme, qui vise à améliorer le cadre de vie des citoyens à travers la réalisation de grands projets dans différents secteurs, permettra « d’initier des partenariats dans le cadre d’appels d’offres lancés pour la réalisation de ces grands projets ». Il a également affiché « l’entière disponibilité de la partie algérienne pour la mise en place d’un partenariat économique fondé sur l’encouragement mutuel des investissements ainsi que le transfert de savoir-faire et de technologie de la part des entreprises russes ». Selon le ministre, la finalisation, prévue très prochainement, d’un nombre de projets de textes, particulièrement dans les domaines de l’utilisation civile de l’énergie nucléaire, du transport maritime et de l’exploration pacifique de l’espace, devrait, elle aussi, renforcer et raffermir la coopération économique et technique bilatérale. Pour sa part, le ministre russe a exprimé la volonté des autorités de son pays de promouvoir et diversifier la coopération économique bilatérale en affirmant la disponibilité de son pays de contribuer à la réalisation du programme d’investissements publics pour les cinq prochaines années. « Les sociétés russes sont prêtes à apporter leur savoir-faire dans les domaines de coopération sollicités par l’Algérie comme les travaux publics et les ressources en eau, mais aussi les transports maritime et ferroviaire et l’industrie aéronautique », a-t-il assuré.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant