Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie veut renforcer ses ressources hydriques

L’Algérie veut renforcer ses ressources hydriques

samedi 24 mars 2012, par Rédaction

L’Algérie ambitionne d’atteindre une capacité de mobilisation de plus de 9 milliards de mètres cubes (m3) d’eau superficielle à l’horizon 2014.

L'Algérie veut mobiliser 9 milliards de m3 de ressources hydriques C’est ce qu’a indiqué jeudi le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal. Le volume actuel de ressources hydriques en Algérie est de près de 7,5 milliards de m3. Sellal a rappelé, dans une déclaration à des journalistes en marge d’une exposition organisée à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’eau, que les potentialités hydriques nationales sont de 17 milliards m3. Il a ajouté que la poursuite du programme national de réalisation de barrages devra permettre d’améliorer les capacités de mobilisation et réduire le taux de déperdition de la ressource hydrique. Le parc de barrages en Algérie, composé actuellement de 70 infrastructures, devra être renforcé par 13 nouveaux barrages actuellement en cours de réalisation, alors que trois autres devraient être lancés prochainement, affirme le ministre.

Outre le renforcement du parc de barrages en Algérie, la politique nationale de mobilisation des ressources en eau est également axée sur l’exploitation rationnelle des ressources souterraines, l’augmentation de la superficie des terres agricoles, l’optimisation de l’effort d’épuration des eaux usées et le dessalement de l’eau de mer. S’agissant de l’irrigation des terres agricoles dans le cadre de la petite et moyenne hydraulique (PMH), le ministre a relevé que la superficie irriguée est passée de 350.000 hectares en 2000 à un million d’hectares actuellement. Dans cette optique, les pouvoirs publics ont opté pour la réduction de l’utilisation des eaux souterraines pour l’alimentation en eau potable (AEP) et orienter cette ressource pour améliorer la superficie des périmètres irrigués.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS