Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > L’Amérique se retire d’Irak après l’avoir détruit

L’Amérique se retire d’Irak après l’avoir détruit

jeudi 2 septembre 2010, par Rédaction

L’Amérique a retiré ses troupes de combat d’Irak plus de 7 ans après l’avoir illégalement envahi en massacrant des centaines de milliers d’Irakiens.

L'Amérique se retire d'Irak après l'avoir détruit. Après plus de sept ans en Irak et près de neuf ans en Afghanistan, les Américains viennent enfin d’annoncer le retrait progressif de leurs troupes de ces deux pays qu’ils ont plongés dans la guerre et la barbarie. Certes, ce n’est pas la première fois que Washington annonce sa volonté de mettre fin à ses engagements militaires au Moyen-Orient, mais jusqu’à aujourd’hui cela avait toujours été fait sous forme de vœu pieu. Cette fois-ci, il semblerait qu’ils prennent les choses plus sérieusement et qu’ils envisagent enfin de mettre fin à leurs campagnes guerrières. Des campagnes entreprises au départ prétendument pour asseoir la démocratie et la liberté, mais qui n’ont eu d’autre résultat que de semer la mort et d’éveiller la pire des violences. Morts et violences qui ont d’ailleurs principalement touché les populations civiles qui devaient au contraire, selon Georges W. Bush, être libérées par les interventions militaires américaines. Quel est le nombre exact des Irakiens et des Afghans tués depuis le début de la guerre ? Combien ont-il dû payer le prix de la folie guerrière et la soif de pétrole de l’administration Bush ?

La question qui se pose aujourd’hui néanmoins est surtout de savoir comment ces populations meurtries et traumatisées par des années de guerre sauvage réussiront à se reconstruire et à reconstruire leur pays, l’Irak. La solution miracle avancée par Washington est de mettre en place une formation intensive pour les forces irakiennes qui devront prendre la relève de l’armée américaine après le départ de cette dernière. Du côté des Etats-Unis, ils estiment la guerre en Irak comme étant officiellement terminée et ne se considèrent plus eux-mêmes que comme une force alliée des forces irakiennes et non plus comme une force d’occupation. Une situation nouvelle qui ne change dans les faits pas grand-chose à la réalité du terrain. Il serait très étonnant que les attentats-suicide s’arrêtent par exemple par magie parce que les Américains ont décidé de changer l’appellation qu’ils donnent à leur présence sur le sol irakien.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie