Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Europe demeure le premier fournisseur de l’Algérie en 2010

L’Europe demeure le premier fournisseur de l’Algérie en 2010

jeudi 22 juillet 2010, par Rédaction

Plus de 50% des importations de l’Algérie durant le premier semestre 2010 proviennent de l’Union Européenne (UE) selon les chiffres du CNIS.

L'Europe demeure le premier fournisseur de l'Algérie en 2010. Le Centre national de l’informatique et des statistiques a indiqué, dans son rapport sur le commerce extérieur au premier semestre 2010, que la répartition par régions économiques démontre que les pays de l’UE demeurent les principaux partenaires de l’Algérie, avec 51,55 % des importations et 47,34 % des exportations. Au premier semestre 2010, les importations en provenance de l’UE ont enregistré une baisse de 10,91 % par rapport à la même période de 2009, passant de 11,41 milliards de dollars à 10,16 milliards, alors que les exportations de l’Algérie vers ces pays ont augmenté de 980 millions de dollars (+ 8,56 %). Les pays de l’OCDE (hors UE) viennent en deuxième position avec 15,81 % des importations et 38,98 % des exportations de l’Algérie.

La même source affirme que « des augmentations appréciables des exportations algériennes » ont été réalisées avec ces pays, passant de 6,43 milliards de dollars à 10,23 milliards, en hausse de 59,21 %, alors que les importations ont diminué de 10,87 %, soit l’équivalent de 380 millions de dollars. Les échanges commerciaux entre l’Algérie et les autres régions restent marqués par des proportions moins importantes. Le volume global des échanges avec les pays d’Asie s’est établi à 5,78 milliards de dollars au premier semestre 2010, contre 4,6 milliards à la même période 2009, soit une hausse de 25,68 %. Avec les pays arabes (hors Union du Maghreb arabe), le volume des échanges est resté très faible et la baisse a même été accentuée, en enregistrant un montant de 821 millions de dollars au premier semestre 2010, contre 838 millions (– 2,03 %). Le volume des échanges avec les pays du Maghreb a, en revanche, augmenté de 59,1 %, passant de 467 millions de dollars à 743 millions de, selon le CNIS.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant