Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’indice des prix à l’importation en Algérie a baissé en 2009

L’indice des prix à l’importation en Algérie a baissé en 2009

lundi 29 mars 2010, par Rédaction

L’indice des prix à l’importation de marchandises en Algérie a enregistré un recul de 2,2 % en 2009 selon l’Office national des statistiques (ONS).

L'indice des prix à l'importation en Algérie a baissé en 2009. Il s’agit de la première baisse des prix à l’importation de marchandises en Algérie depuis 2002, année où ces prix avaient connu une diminution de 3,1 %. Les données de l’ONS indiquent en effet que l’indice des valeurs unitaires à l’importation a enregistré une hausse progressive depuis 2003, augmentant de 0,4 % pour atteindre 8,9 % en 2007 et 14,6 % en 2008, soit la plus importante hausse enregistrée au cours de la période 2002-2009. Par groupe d’utilisation, l’ONS relève que cette tendance à la baisse des prix à l’importation en Algérie n’est pas globale mais concerne essentiellement les groupes « matières premières, énergies et lubrifiants » dont la baisse était de 26,3 %, le groupe « alimentation, boissons et tabacs » (-21,7 %) et les demi-produits (-1,8 %). Les groupes de produits qui ont connu des augmentations de prix relativement importantes sont les équipements industriels (+41,3 %), les produits bruts (+33,8 %), les biens de consommation (+18,8 %) et les équipements agricoles (+14,2 %), précisent les données de l’Office.

Pour les variations mensuelles des valeurs unitaires à l’importation, l’ONS relève que la baisse des prix des produits importés a été plus accentuée pour les mois de juin (-15,9 %), août (-14,8 %) et février (-12,5 %). En revanche, un pic des prix de 24 % a été relevé en mai 2009 par rapport au même mois de 2008. En valeur courante, l’ONS précise que les importations de marchandises de l’Algérie ont augmenté de 10,4 % en 2009, totalisant 2 840,5 milliards de dinars contre 2 524,2 milliards en 2008. Par groupe de produits, la plus forte augmentation en valeur courante a été enregistrée par le groupe « équipements agricoles » (+48,3 %), suivi par les groupes « équipements industriels »(+21,3 %), les biens de consommation (+18,3 %) et celui des « demi-produits » (+13,5 %). En revanche, d’autres groupes ont affiché des baisses de leur valeur courantes. Il s’agit notamment des « produits bruts » (-24,3 %), de l’ »alimentation, boissons, tabacs » (-16,4 %) et des « matières premières, énergies et lubrifiants » (-1,7 %).

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant