Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La Banque d’Algérie préconise la prudence

La Banque d’Algérie préconise la prudence

lundi 22 décembre 2008, par Rédaction

Le gouverneur de la Banque d’Algérie a appelé les banques algériennes à la prudence et à une meilleure gestion des risques financiers.

La Banque d'Algérie s'exprime sur les risques financiers. Le Gouverneur de la Banque d’Algérie, M. Mohammed Laksaci, a essayé d’envoyer des messages rassurants aux responsables des banques agréées en Algérie. Il a affirmé que l’Algérie est capable de financer l’économie et de couvrir l’ensemble des dépenses pour plus de deux ans, grâce au surplus réalisé dans la liquidité monétaire, estimée à 2481 milliards de dinars, soit plus de 33.5 milliards de dollars et que les fonds de la caisse de régulation des ressources ont atteint 4192 milliards de dinars, soit 58.14 milliards de dollars. Il a, cependant, appelé à prendre les mesures de précaution et à minimiser les risques, à l’ère de la crise financière.

Dans une conférence de presse qu’il a animée à l’Ecole Supérieure des Banques, sur les répercussions de la crise financière, le Gouverneur de la Banque d’Algérie a affirmé que l’Algérie reste à l’abri de l’impact direct de la crise financière mondiale, suite au non placement de ses fonds à l’étranger et que les banques d’Algérie ne sont pas dépendantes des réseaux étrangers et qu’elles n’ont pas de transactions extérieures. Le Gouverneur de la Banque l’Algérie a appelé à la bonne gestion des réserves de changes de l’Algérie et expliqué que l’Algérie a évité les pertes dans les portefeuilles des actifs, du moment qu’elle n’a pas investi dans des actifs à risques et que sa rentabilité a été estimée à 4.6% en 2007.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar