Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La crise financière a épargné l’Algérie

La crise financière a épargné l’Algérie

samedi 27 décembre 2008, par Rédaction

La crise financière internationale a épargné l’Algérie en raison de son retard dans la mise en œuvre des réformes de son système bancaire et financier.

L'Algérie épargnée par la crise financière. C’est ce que laisse entendre M. Camille Sari, docteur d’Etat en finance internationale, spécialiste des politiques monétaires et financières algériennes. « Il est vrai que l’Algérie n’est pas exposée à la crise financière. Le système bancaire et financier est isolé du reste du monde et le dinar est inconvertible. Le pays n’a pas de fonds souverain qui aurait spéculé sur les marchés financiers. Mais cette situation ne doit pas constituer le prétexte au gel des réformes, notamment bancaires », a déclaré M. Sari, qui est également professeur à l’université Paris III Sorbonne nouvelle et expert en commerce international et entreprises, lors d’une conférence organisée mercredi à Alger sur les origines et les perspectives de la crise financière internationale et ses conséquences sur l’Algérie.

Le conférencier estime, toutefois, que l’Algérie a subi de plein fouet les effets de la récession nés de la crise financière internationale, étant un pays monoexportateur qui tire 98 % de ses recettes des hydrocarbures.
Un état de fait qui « fait craindre une dégringolade de tous les paramètres socio-économiques » face à « la chute des prix de pétrole », commente l’orateur.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant