Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La croissance du Maroc sera positive en 2009

La croissance du Maroc sera positive en 2009

lundi 6 avril 2009, par Rédaction

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 5,7% en 2009 malgré la crise financière internationale.

Le Maroc aura une croissance de 5,7% en 2009. Alors que le Maroc ressentira les effets de la crise financière mondiale, le PIB devrait croître de 5,7% en 2009, contre 6,5% l’année précédente, les forts taux de croissance sont impressionnants, étant donné la lenteur de la croissance que connait l’Europe de l’Ouest qui est le principal marché d’exportation du Maroc. Alors que le Maroc ressentira les effets de la crise financière mondiale, le PIB devrait croître de 5,7% en 2009, contre 6,5% l’année précédente, les forts taux de croissance sont impressionnants, étant donné la lenteur de la croissance que connait l’Europe de l’Ouest qui est le principal marché d’exportation du Maroc. Les ambitions industrielles du Maroc ont été stimulées en janvier 2009, lorsque le Roi Mohammed VI a lancé la construction du parc industriel Tanger-Med qui est déjà, le centre d’un important projet de port. Le nouveau partenariat augmentera le volume de la production et profitera de la proximité du Royaume de l’Europe afin d’accroître les exportations. Au moment où les économies européennes se contractent, le Maroc a la possibilité d’offrir des produits de haute qualité à un moindre coût.

Ayant des liens commerciaux forts avec un groupe varié de nations, y compris les accords de libre-échange (ALE) avec les États-Unis, l’Europe et les pays de la région, le Royaume espère sortir de la récession actuelle en construisant une infrastructure capable de soutenir des niveaux de commerce renouvelés à l’avenir et en s’appuyant sur des revenus consistants, tels que le phosphate et les dérivés phosphatés. Lorsqu’il sera achevé en 2012, le Tanger-Med sera parmi les plus grands ports d’Afrique, avec une capacité de manutention de conteneurs de 8,5 m équivalents vingt pieds (EVP). Le port qui est, à seulement 14 km de la côte espagnole, permet d’accroître sensiblement le profil du Maroc en tant que destination industrielle et servira de centre logistique pour l’ensemble de la région méditerranéenne. La France, en particulier, a été un fervent partisan de l’industrie marocaine et son principal partenaire commercial, comptant pour 17,8% des échanges. En plus de recommander avec succès le Maroc pour lui attribuer un "statut avancé" pour le commerce de l’UE, elle a signé plusieurs accords bilatéraux qui prévoient le financement des infrastructures. Un nouveau système de tramway sera construit à Rabat, financé par un prêt français de 177 millions d’euros.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Financier