Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La production de ciment en Algérie en hausse

La production de ciment en Algérie en hausse

mercredi 8 juillet 2009, par Rédaction

La production de ciment en Algérie a connu une hausse de 6% durant les cinq premiers mois de l’année en cours.

La production de ciment en Algérie augmente. La production de ciment du secteur public en Algérie a enregistré une croissance de 6 %, durant les cinq premiers mois de l’année 2009, selon la SGP GICA Industrie des ciments. « De janvier à mai, les cimenteries publiques ont produit 4,697 millions de tonnes, contre 4,439 millions de tonnes durant la même période de 2008 », a-t-elle indiqué à l’APS. Pour une capacité totale de près de 16 millions de tonnes, la production effective du pays a atteint 11,478 millions de tonnes à la fin de l’exercice précédent, contre 15 millions de tonnes en 2007, 14,6 millions en 2006 et 12,7 millions en 2005. Près de 11,6 millions de tonnes sont produites par les 12 cimenteries publiques et le reste par les privées. Les cimenteries publiques ont également décidé d’investir ensemble 780 millions de dollars pour augmenter leur capacité de production de 6 millions de tonnes par an à l’horizon 2012.

Des extensions de capacités de production avaient été entreprises au niveau des cimenteries de Chlef, d’Aïn Kebira (Sétif) et de Béni Saf (Aïn Témouchent) pour une production supplémentaire globale de 6 millions de tonnes. Avec ces extensions de capacités, la production de l’ensemble des cimenteries publiques dépasserait les 18 millions de tonnes à partir de 2012, selon des prévisions officielles. Par ailleurs, la croissance de la production du ciment en Algérie s’est traduite par une diminution des importations. Selon les statistiques douanières, l’Algérie a réduit énormément sa dépendance en ciment vis-à-vis de l’étranger durant ces dernières années. En 2008, ses importations en ce produit sont passées à 226 860 tonnes, contre 385 635 en 2007 et plus de 500 000 en 2006. Les baisses successives des quantités importées ont permis de réduire la facture du ciment d’une manière substantielle durant ces dernières années.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant