Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Lafarge Algérie lance de nouveaux ciments

Lafarge Algérie lance de nouveaux ciments

mardi 28 septembre 2010, par Rédaction

Lafarge Algérie a présenté hier sa nouvelle gamme de produits constitués de quatre sortes de ciment pour différentes réalisations.

Lafarge Algérie lance de nouveaux ciments. « Les quatre nouveaux produits qui seront disponibles sur le marché à partir d’octobre prochain seront reconnaissables par leurs nouveaux noms et les couleurs des sacs », a affirmé hier le directeur général de Lafarge Algérie, M. Luc Callebat, lors d’une conférence de presse à Alger. « La nouvelle gamme servira les besoins du marché algérien de façon optimale et économique en permettant aux clients d’utiliser le produit le mieux adapté à leur type de construction à moindre coût », a assuré M. Callebat. Il a précisé qu’il s’agit du ciment Chamil, destiné aux constructions de masse (construction générale, finitions…), Matine, pour les constructions qui nécessitent des résistances particulièrement élevées tels que les grands édifices, Mokaouem pour les réalisations en milieux naturellement agressifs et humides (barrages, digues) et le ciment blanc Malaki, parfaitement adapté aux travaux esthétiques tels la dalle, l’enduit, le carrelage...

Pour le patron de Lafarge Algérie, cette diversification dénote le souhait de l’entreprise de fournir des produits toujours plus proches des besoins des clients algériens. Selon lui, la présence du leader mondial des matériaux de construction en Algérie a pour principal objectif de satisfaire d’abord les besoins du marché local qui continue sa progression en raison du programme quinquennal auquel il contribue à travers son approvisionnement des grands chantiers. « Nous avons contribué aux grands chantiers tels les autoroutes, le métro, les barrages, à travers les produits de nos cimenteries de M’sila et d’Oggaz », a-t-il souligné. Mais cela n’exclut pas le fait que l’entreprise exporte son excédent vers le marché extérieur, notamment en ce qui concerne le ciment blanc. Interrogé sur la flambée du prix du ciment sur le marché interne, M. Callebat a répondu qu’ »il y a le prix du produit sorti d’usine fixé par l’entreprise selon certains critères mais il y a aussi le prix sur la chaîne de distribution sur lequel nous n’avons aucune influence ». Pour lutter contre cette hausse spectaculaire des prix, le premier responsable de Lafarge Algérie a assuré que son entreprise est en négociation avec les autorités locales pour établir « un plan d’action commercial » qui consiste à développer le service logistique concernant la revente au détail afin de réduire la tension qui pèse sur le marché.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant