Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le Canada soutient l’Algérie dans le commerce

Le Canada soutient l’Algérie dans le commerce

dimanche 26 juillet 2009, par Rédaction

L’Algérie sera parmi les pays bénéficiaire d’une programme financé par le Canada et visant à améliorer ses capacités commerciales notamment d’exportations.

L'Algérie soutenue par le Canada dans le commerce. L’Agence canadienne de développement international (ACDI) assure le financement du programme de renforcement des capacités commerciales des pays arabes qui couvrira, dans une première étape (2009-2012), cinq pays, à savoir l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Jordanie et le Maroc, à hauteur de 9,15 millions de dollars canadiens. Le programme de renforcement des capacités commerciales des pays arabes a été lancé au cours d’une conférence régionale organisée du 21 au 23 du mois courant à Tunis, en présence de plusieurs représentants d’organisations internationales et régionales et des pays arabes. L’objectif du programme élaboré par le centre du commerce international et financé par le gouvernement canadien : aider les pays arabes à accroître leurs capacités d’exportation et à développer le commerce régional. Il vise également à créer une complémentarité entre les pays du Proche-Orient et d’Afrique du Nord, outre la mise en place d’un système de commerce multilatéral, l’ultime objectif étant de consolider le processus de développement durable, d’aider quelques secteurs à accéder à l’économie organisée, de créer des opportunités d’emploi, notamment pour les femmes et les jeunes.

L’Agence canadienne de développement international (ACDI) assure le volet financement du programme qui couvrira, dans une première étape (2009-2012), cinq pays, à savoir l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Jordanie et le Maroc, à hauteur de 9,15 millions de dollars canadiens, ce qui permettra de couvrir la plus grande partie du programme. Le ministre tunisien du Commerce et de l’Artisanat, M. Ridha Ben Mosbah, a mis l’accent à cette occasion sur l’importance de ce programme qui ne manquera pas de consolider davantage la complémentarité et l’intégration régionale des pays arabes. Les activités qui seront réalisées dans le cadre de ce programme, souligne encore le ministre, permettront de tirer profit et de créer de nouvelles opportunités de coopération économique et commerciale, afin d’atteindre des niveaux supérieurs de complémentarité économique, notamment dans les secteurs innovants d’intérêt commun.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant