Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Le Maroc doute de Barack Obama

Le Maroc doute de Barack Obama

vendredi 17 juillet 2009, par Rédaction

Le Maroc n’a pas encore réussi à convaincre Barack Obama à soutenir sa proposition d’autonomie du Sahara Occidental.

Le Maroc se méfie de Barack Obama. Le président américain Barack Obama « est en train de faire des pressions » sur le Maroc pour l’amener à accepter une « solution au conflit du Sahara Occidental conforme à la légalité internationale », a affirmé, hier, le juriste et expert en relations internationales, l’espagnol Carlos Ruiz Miguel. « La lettre adressée dernièrement par Obama au roi du Maroc ne fait aucune référence au soutien américain à la proposition marocaine -d’autonomie- au Sahara Occidental, mais lui demande au contraire de soutenir les démarches de l’envoyé spécial pour le Sahara Occidental, Christopher Ross », a ajouté Ruiz Miguel. Pour le juriste espagnol, auteur de plusieurs analyses sur la question sahraouie, Ross a visité dernièrement la région avec une « nouvelle proposition basée sur le respect du droit international », et ce fait, a-t-il ajouté, « est en lui-même significatif dans la mesure où cela veut dire purement et simplement que la proposition marocaine n’est pas prise en considération ».

Évoquant la position des États-Unis à l’égard du conflit sahraoui, le juriste espagnol a indiqué que la nouvelle administration américaine « perçoit mieux aujourd’hui ce problème qui relève avant tout d’une décolonisation inachevée ». Pour étayer son argumentation, il a rappelé que lors de la dernière résolution du Conseil de sécurité en avril dernier, le nouvel ambassadeur américain à l’ONU « n’avait apporté aucun soutien à la proposition du Maroc, contrairement à la réunion antérieure, sous l’ère de l’ancien président George Bush, où a été adoptée la résolution 1813 ». « Pour moi, il est clair que ni les États- Unis ni Ross ne soutiennent la proposition marocaine d’accorder une - large autonomie- au peuple sahraoui et, tout porte à croire que l’on s’achemine vers une version corrigée du Plan Baker, qui est d’ailleurs toujours d’actualité pour trouver une solution juste et durable au conflit qui oppose le Front Polisario et le Maroc », a-t-il affirmé.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après APS