Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Le Maroc lance son armée contre les civils sahraouis

Le Maroc lance son armée contre les civils sahraouis

mardi 9 novembre 2010, par Rédaction

Le roi du Maroc a ordonné à son armée et à sa police d’entrer de force dans le camp sahraoui de Gdeim Izizk dans le Sahara Occidental.

Le Maroc lance son armée contre les civils sahraouis. Les milliers de citoyens sahraouis qui ont choisi, depuis le 9 octobre, de s’installer dans des tentes en signe de protestation ont subi les pires violences de la part des agents chargés de la répression par le roi du Maroc. « Les forces de sécurité marocaines, épaulées par les forces armées, ont pénétré en force, à l’aube de ce lundi, le camp de Gdeim Izizk et l’ont mis à sac en utilisant des bombes lacrymogènes balancées par des hélicoptères et des jets d’eau de citernes à l’heure où les 20 000 personnes dormaient encore. Plusieurs personnes ont été blessées parmi la population du camp dont des femmes, des enfants et des vieillards surpris dans leur sommeil et asphyxiés par les gaz lacrymogènes par les forces marocaines, armées de matraques », a indiqué SPS, l’agence de presse sahraouie, qui rapporte le témoignage d’un militant des droits de l’Homme.

La population d’El Ayoun a réagi à l’attaque en organisant des manifestations pacifiques dans les rues de la capitale du Sahara Occidental occupé. La répression des forces coloniales n’en sera que plus brutale. Babi Mahmoud Gargar, un jeune Sahraoui de 26 ans, a été lâchement assassiné. Des centaines de blessés sont également à déplorer. Des actes dénoncés immédiatement par le Front Polisario. « Le gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique et le Front Polisario, tout en condamnant énergiquement cet acte criminel, lancent un appel pressant à l’opinion publique internationale et à toutes les organisations de défense des droits de l’Homme afin qu’elles interviennent de manière urgente pour mettre fin à cette campagne de répression d’un autre âge menée à l’encontre de la population civile sahraouie dans les territoires sous occupation marocaine », précise un communiqué du gouvernement sahraoui.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie