Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le Patronat favorable à une hausse du salaire minimum en Algérie

Le Patronat favorable à une hausse du salaire minimum en Algérie

vendredi 24 avril 2009, par Rédaction

La Confédération algérienne du patronat s’est dite favorable à une augmentation du salaire minimum en Algérie mais avec certaines conditions.

Le salaire minimum en Algérie en question. Pour le président de la Confédération algérienne du patronat (CAP), Boualem M’rakch, l’augmentation du salaire minimum en Algérie est envisageable et légitime. Avec la hausse des prix des produits de base et la baisse du pouvoir d’achat, il est tout à fait normal que l’Etat envisage l’augmentation du SNMG, mais cela doit se faire en concertation avec le syndicat et le patronat, estime-t-il. Pour le président de la CAP, l’entreprise est une entité sociale qui doit s’inscrire dans le domaine social. Il propose, à cet effet, de mettre en place de véritables dispositifs de politique salariale et de les appliquer. Il faut d’abord, poursuit-il, stabiliser l’emploi en Algérie et payer les employés en conséquence de leur travail. Pour cela, il recommande de déterminer les catégories d’emplois et de classifier les employés pour cadrer avec l’ossature proposée.

« Pour aboutir à une véritable organisation des salaires en Algérie, il faut d’abord procéder à un classement. Il y a l’ouvrier ou ce qu’on appelle la main d’œuvre d’exécution (maçon, électricien …), le technicien, le technicien supérieur, le cadre et le cadre supérieur. Chacune de ces catégories devrait avoir une grille de salaire en adéquation avec sa catégorie. » Le président de la CAP parle également d’une évolution des salaires selon le rendement, la compétitivité et le plan de carrière dans le cadre d’une convention collective. « Valoriser le salaire selon le principe de la production et de la productivité. »

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant