Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le commerce entre l’Algérie et les pays arabes progresse

Le commerce entre l’Algérie et les pays arabes progresse

mercredi 23 septembre 2009, par Rédaction

Les échanges commerciaux entre l’Algérie et les pays arabes ont augmenté en 2008 selon le rapport du CNIS.

Le commerce entre l'Algérie et les pays arabes progresse. Selon les statistiques rendues publiques par le Centre national des statistiques et de l’informatique (CNIS), le volume des exportations de l’Algérie à destination des pays arabes a atteint 2,18 milliards de dollars, contre 1,24 milliard de dollars en 2007, ce qui représente une hausse de l’ordre de 76,35%. Les importations de l’Algérie, elles, sont estimées à 1,10 milliard de dollars, contre 905 millions de dollars en 2007, soit une augmentation de 21,4%, toujours selon la même source. « Le taux de couverture des exportations par les importations a atteint 199% en 2008, contre 137% en 2007 ». Le CNIS précise que la Tunisie se classe en première position avec plus de 27% du volume global des importations algériennes avec un montant de 292 millions en 2008, contre 213 millions en 2007. Elle est suivie de l’Egypte avec 18% du volume global des importations algériennes des pays arabes avec 153 millions de dollars. La troisième position revient à l’Arabie saoudite avec 13% (143 millions de dollars).

Pour ce qui est des exportations, le Maroc est considéré comme le premier client de l’Algérie dans le monde arabe avec une part de 34,5%, représentant un montant de 753 millions de dollars. L’Egypte, avec un taux de 33% et un montant de 717 millions de dollars, se classe comme le deuxième pays destinataire des exportations algériennes, suivie de la Tunisie avec une part de 24%, soit 517 millions de dollars, ensuite des Emirats arabes unis avec 83 millions de dollars (4%). Les importations principales de l’Algérie en 2008 sont les médicaments pour un volume de 114,4 millions de dollars, le polyéthylène pour un montant de 37,3 millions de dollars, les remorques et semi-remorques pour le transport de marchandises pour une enveloppe de l’ordre de 33,6 millions, et les constructions et parties de constructions pour un montant estimé à 27,4 millions.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Le Jour d’Algérie