Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le gouvernement prépare le ramadhan 2009 en Algérie

Le gouvernement prépare le ramadhan 2009 en Algérie

jeudi 6 août 2009, par Rédaction

Le gouvernement a annoncé la mise en place d’un système de régulation pour prévenir un forte hausse des prix pendant le ramadhan 2009 en Algérie.

Le ramadhan 2009 en Algérie. Pour parer à la spéculation qui caractérise le marché des fruits et légumes à la veille de chaque mois de ramadan, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a mis en place un système de régulation des produits agricoles de large consommation. « Ce dispositif permettra, pour la deuxième année consécutive, de stocker de très grandes quantités de produits agricoles de large consommation ainsi que de viandes rouges et blanches » en prévision du ramadhan 2009 en Algérie, indique-t-on auprès du ministère. Sans plus de précisions sur les quantités en question, il est souligné que cette opération de stockage entamée il y a près de deux mois se poursuit avec efficience. Sur les 21 unités de stockage réparties à travers plusieurs wilayas telles Aïn Defla, Mostaganem, Bouira et El-Oued, 12 sont opérationnelles, celles restantes étant en cours de réhabilitation.

Précisant que cette opération sert l’intérêt général, le ministère de l’Agriculture ambitionne d’une part d’assurer une large disponibilité en produits agricoles de base et d’autre part de sécuriser les agriculteurs quant à leurs productions futures. Selon notre source, « l’opération vise aussi bien à éponger les surplus de production et protéger les revenus des agriculteurs qu’à mettre les quantités stockées sur le marché à des moments étudiés afin de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs » à l’approche du ramadhan 2009 en Algérie. Assurant que toutes les mesures d’encadrement technique, administratif et financier de cette deuxième opération ont été prises, la même source ajoute que ces mesures seront suivies, chaque fois que de besoin, d’initiatives à même d’assurer la pérennité de ce nouveau système de régulation. Il convient de noter que cette opération est pilotée par la SGP/Proda en collaboration avec les services techniques et administratifs du ministère de l’Agriculture.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant