Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le marché de la publicité en Algérie en 2009

Le marché de la publicité en Algérie en 2009

mardi 9 février 2010, par Rédaction

Le marché de la publicité en Algérie a enregistré une croissance de 2,4% en 2009 selon une étude élaborée par Sigma.

Le marché de la publicité en Algérie en 2009. Les investissements publicitaires en Algérie, tous supports confondus (télévisions, radio, presse écrite), ont augmenté de 2,4 % en 2009, pour atteindre 166,2 millions de dollars. La télévision se taille la part du lion avec 70,6 millions de dollars. Elle est suivie de la presse écrite, avec 56,1 millions. Les affichages viennent en troisième position avec 27,5 millions de dollars et, enfin, la radio en dernière position avec 12 millions de dollars. Il faut savoir que ces montants sont donnés en brut, c’est-à-dire en hors taxe, hors négociations, etc. Le conférencier, après avoir communiqué ces chiffres, a commenté que « la presse est faible » et que « c’est l’Internet qui en profite ». La télévision, elle, peut encore renforcer ses parts de marché, a-t-il estimé.

Dans une comparaison avec le marché publicitaire des pays voisins, il en ressort qu’en 2009 l’Algérie s’est classée deuxième, après le Maroc et avant la Tunisie, deux pays dont le secteur a été également touché par la crise. Les investissements publicitaires au Maroc ont été de 562,1 millions de dollars et en Tunisie de 102,6 millions. Globalement, le marché maghrébin a consommé 832,1 millions de dollars en 2009. Le ratio des investissements publicitaires rapporté au PIB est de seulement 1 % en Algérie – ce qui reste « très faible » –, contre 2,5 % en Tunisie et 6,3 % au Maroc. Mais à quoi est due cette faiblesse ? M. Zargouni répond par le fait que le marché algérien se caractérise par un manque de concurrence féroce, malgré ses 35 millions d’Algériens, potentiels consommateurs. Ce qui n’est pas le cas, en revanche, de la Tunisie et du Maroc.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant