Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le poulet victime de la spéculation en Algérie

Le poulet victime de la spéculation en Algérie

mercredi 6 octobre 2010, par Rédaction

Les producteurs de poulet en Algérie accusent les importateurs privés d’aliments d’être à l’origine de la hausse des prix du poulet à travers le pays.

Le poulet victime de la spéculation en Algérie. La filière avicole est en pleine crise qui a fait qu’actuellement le poulet se vend entre 220 et 280 DA/kg en Algérie. Devant une demande en viande blanche en nette augmentation et un recul de la production avicole, les différents intervenants dans cette filière se rejettent la balle. En effet, le président du Conseil interprofessionnel de la filière avicole, Aidouni Mohamed, accuse frontalement les importateurs privés qui dominent le marché à hauteur de 70% et imposent leur loi. « Il y a une flambée des prix du soja et du maïs sur les marchées mondiaux, mais il y a aussi la spéculation des importateurs privés. La preuve, les matières premières achetées au niveau d’organismes étatiques sont beaucoup moins chères que celles achetées chez le privé », a déclaré M. Aidouni lors de son intervention sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale.

Selon ce dernier, l’augmentation des prix des matières premières ne devrait pas avoir lieu immédiatement, puisque la réception du produit d’aujourd’hui provient d’une commande qui remonte à trois mois. « Cette augmentation n’a pas sa raison d’être », dit-il. La flambée des prix des aliments d’aviculture a découragé les éleveurs de poulet qui vendent à perte en Algérie. D’autres ont mis carrément la clef sous le paillasson. Cependant, les importateurs ne sont pas les seuls à être derrière la hausse des prix du poulet sur le marché. L’intervenant accuse également certains éleveurs qui menacent d’incinérer les poussins. « Malheureusement, la filière avicole n’est pas une filière comme les autres. Une baisse de vente de poussins risque leur incinération, ce qui aggrave le problème comme cela a été le cas en 2007 », a déclaré l’invité de la Chaîne III.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie