Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le turc Özgün Group mise sur l’Algérie

Le turc Özgün Group mise sur l’Algérie

lundi 17 novembre 2008, par Rédaction

L’entreprise turque Özgün Group ambitionne de se développer en Algérie dans le secteur des travaux publics.

Özgün Group en Algérie. Le marché algérien devient de plus en plus attractif. Preuve en est, le nombre important d’opérateurs étrangers présents au 6e Salon international des travaux publics qui se tient depuis samedi à la Safex d’Alger. Désormais, c’est la course effrénée des entreprises qui veulent s’offrir les meilleurs projets. A l’instar de nombreuses entreprises étrangères présentes à ce salon, Özgün Group, entreprise turque, ne veut pas laisser filer l’aubaine pour tenter de convaincre la partie algérienne, en vue de se renforcer sur notre marché offrant plus d’opportunités. Voilà qui fait dire au directeur d’administration d’Özgün Group, M. H. Erdinç Palaz, que son entreprise se focalise de plus en plus sur le marché. « Stratégiquement, nous sommes plus présents en Algérie », a déclaré, en effet, M. Palaz, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, hier, à la Safex, indiquant que l’entreprise est actuellement présente en Turquie, en Libye et en Algérie.

Créé en Turquie en 1993, Özgün group compte aujourd’hui 4 sociétés qui proposent leurs services dans les secteurs de la construction, des travaux publics, de l’assurance et de l’énergie. Le responsable turc a affirmé, à ce titre, qu’Özgün Group, installé en Algérie depuis 2004, a déjà amorcé plusieurs chantiers, à travers sa filiale Ozgun Insaat, pour la réalisation, notamment de 3 tunnels à Tizi Ouzou, en plus des ouvrages d’art et des excavations. Dans le même ordre d’idées, M. Palaz a déclaré que son entreprise vient de « gagner » 4 nouveaux marchés, dont les travaux, dit-il, seront lancés incessamment. Il s’agit de l’aménagement de la RN 43 sur 11,5 km (Béjaïa), du dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d’El-Affroun et El-Khemis (55km), de la conception et de la réalisation d’une ligne à double voie électrique entre Thenia et Bordj Bou Arréridj (175 km), et enfin, de l’exécution des travaux de modernisation de la ligne Thenia-Tizi Ouzou (50 km) et son électrification jusqu’à Oued Aïssi (14 km).

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant