Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les échanges entre l’Algérie et la France en hausse en 2008

Les échanges entre l’Algérie et la France en hausse en 2008

lundi 30 mars 2009, par Rédaction

Les échanges bilatéraux entre l’Algérie et la France ont dépassé les 10 milliards d’euros en 2008 contre 7,3 milliards d’euros en 2007.

Les échanges entre l'Algérie et la France progressent. Les importations de la France en provenance d’Algérie ont atteint le seuil de 4,8 milliards d’euros en 2008 contre 3,1 milliards d’euros en 2007, ajoute la même source, en précisant que les importations d’hydrocarbures (pétrole et gaz naturel) en provenance d’Algérie ont représenté 5,7% des importations de combustibles et carburants de la France, plaçant l’Algérie au quatrième rang des fournisseurs de ces produits derrière la Russie, la Belgique et la Norvège. Les exportations de la France vers l’Algérie, de l’ordre de 5,5 milliards d’euros en 2008 (+32%), sont reparties à la hausse après un redémarrage modeste en 2007 (+2,8%) et une baisse en 2006 (-14%), indique encore la mission économique dans sa note, soulignant que l’Algérie a été ainsi, en 2008, le quatrième marché pour les exportations françaises hors pays de l’OCDE après la Chine, la Russie et la Turquie. Ladite note précise que les exportations françaises vers l’Algérie ont représenté, en 2008, environ 37% de celles expédiées vers l’ensemble du Maghreb et de l’Egypte.

La mission économique de l’ambassade de France en Algérie rappelle également que les exportations de la France vers l’Algérie sont restées supérieures à celles vers l’Autriche, la Suède, la Grèce, la Finlande, le Portugal, l’Irlande, le Canada, l’Inde, le Brésil, la Corée, le Mexique, l’Australie, Singapour, Hong Kong ou Taiwan. S’agissant des produits exportés vers l’Algérie, les biens d’équipements se taillent la part du lion avec 1,45 milliard d’euros (+26%). Selon la même note, il s’agit essentiellement d’équipements mécaniques, électriques et électroniques. Viennent ensuite les produits agricoles et de l’industrie agroalimentaire avec 1,2 milliard d’euros. Les exportations en céréales sont de l’ordre de 886 millions d’euros, alors que les biens intermédiaires se chiffrent à près d’un milliard d’euros (+22%). Enfin, les produits de l’industrie automobile sont évalués à 825 millions d’euros (+23%) au moment où les produits pharmaceutiques et cosmétiques ont enregistré un chiffre de 707 millions d’euros (+23%). Le bulletin de la mission économique de l’ambassade de France souligne que plus de 9000 entreprises françaises ont exporté vers l’Algérie. Un pays qui reste pour la France le premier marché en Afrique et le quatrième hors OCDE, rappelle ladite note.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après El Watan