Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les entreprises algériennes veulent participer aux projets en (...)

Les entreprises algériennes veulent participer aux projets en Algérie

dimanche 14 février 2010, par Rédaction

Les entreprises algériennes sont en mesure de relever les défis que représentent les grands projets lancés en Algérie selon l’UGEA.

Les entreprises algériennes veulent participer aux projets en Algérie. Les entreprises algériennes méritent davantage d’implication dans les projets de développement économique en Algérie, selon le président de l’Union générale des entrepreneurs algériens (UGEA), M. Abdelmadjid Dennouni. « L’entreprise algérienne est parfaitement capable de relever les défis du programme quinquennal 2010-2014 pour peu qu’elle puisse évoluer dans un environnement purement concurrentiel », a-t-il affirmé, lors d’une conférence de presse, à l’occasion d’une réunion extraordinaire des fédérations UGEA de la région ouest. M. Dennouni a appelé à « la levée des contraintes qui ont généré chez l’entrepreneur algérien le sentiment qu’un meilleur traitement est réservé aux opérateurs étrangers activant en Algérie », en évoquant plusieurs exemples pour qualifier cette situation de « concurrence déloyale », comme le cas de l’approvisionnement en ciment ou des délais réservés par les maîtres d’ouvrage aux entreprises étrangères « qui sont payées en moins d’un mois, tandis que l’entrepreneur algérien est contraint de patienter entre trois et cinq mois ».

Pour M. Dennouni, « il est impératif que les lois soient révisées pour permettre à l’entreprise algérienne de jouer pleinement son rôle dans le développement économique de l’Algérie, y compris dans les mégaprojets confiés aux sociétés étrangères qui, dans la plupart des cas, sous-traitent avec des opérateurs algériens ». « Les entreprises algériennes étaient sous-équipées par le passé, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Elles ont pris conscience de l’importance des défis et veulent se mettre au diapason de l’enjeu économique, d’autant que le problème de la main d’œuvre est résolu », a-t-il affirmé.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant