Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les groupes pharmaceutiques devront distribuer leurs médicaments en (...)

Les groupes pharmaceutiques devront distribuer leurs médicaments en Algérie

lundi 4 octobre 2010, par Rédaction

Les groupes pharmaceutiques algériens à l’instar de Saidal devront créer leur propres réseaux de distribution de médicaments en Algérie.

Les groupes pharmaceutiques algériens devront distribuer leurs médicaments en Algérie. Les médicaments fabriqués en Algérie risquent-ils de connaître de sérieux problèmes en matière de distribution ? En effet, les groupes pharmaceutiques produisant des médicaments en Algérie sont tenus d’approvisionner directement les officines. La circulaire du Premier ministre Ahmed Ouyahia, datée du 29 mai dernier, d’exclure les grossistes de la distribution des médicaments fabriqués localement et d’obliger les producteurs à créer leur propre réseau de distribution continue de mobiliser les acteurs du marché des médicaments en Algérie. Ces derniers se sont rencontrés avant-hier, au siège de l’Union nationale des opérateurs en pharmacie (UNOP) pour tenter d’adopter une position commune et bien réfléchie.

Joint hier au téléphone, le secrétaire général de l’UNOP, le Dr Nabil Mellah, a indiqué qu’« effectivement, on a tenu une réunion de réflexion, avant-hier, en présence de tous les opérateurs en pharmacie. Ces derniers ont longuement discuté de cette circulaire du Premier ministre qui décide l’exclusion des grossistes de la distribution des médicaments fabriqués en Algérie et oblige les producteurs à créer leur propre réseau de distribution ». Il a indiqué que « les opérateurs sont tombés d’accord sur plusieurs décisions importantes qui seront transmises aux autorités compétentes dans les jours à venir ». A une question relative à la nature de ces décisions, M. Mellah a indiqué que « les opérateurs ont préféré en réserver la primeur aux autorités du pays. On ne peut pas dévoiler les décisions prises lors de cette réunion avant qu’elles ne soient remises aux autorités concernées ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant