Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les subventions favorisent la contrebande entre l’Algérie et le (...)

Les subventions favorisent la contrebande entre l’Algérie et le Maroc

mardi 1er octobre 2013, par Rédaction

Les subventions de nombreux produits en Algérie comme l’électricité et le carburant favorisent la contrebande entre l’Algérie et le Maroc selon les experts.

Les subventions favorisent la contrebande entre l'Algérie et le Maroc. La subvention à l’électricité et aux carburants en Algérie tend cependant à faire l’unanimité chez les experts, un peu moins chez les opérateurs économiques. La subvention ne fait que créer une incitation aux importations de véhicules et nourrir la contrebande entre l’Algérie et le Maroc, tonne l’expert financier Abderrahmane Benkhalfa. Et les mesures sécuritaires prises dernièrement pour endiguer le trafic des carburants aux frontières laissent sceptiques. Avec les dernières hausses de prix décidées au Maroc, le prix du super passe à 12,77 dirhams, soit l’équivalent de 127 dinars alors qu’il coute en Algérie 23 dinars. Plus de 100 dinars de différence sur le litre. De quoi inciterles « hallabas », rationnés dans les zones frontalières à aller chercher l’essence plus loin, à l’intérieur… La rentabilité reste élevée.

Ali Aïssaoui, consultant à l’Arab Petroleum Investment Corporation (Apicorp), a relevé que le prix intérieur du gaz algérien est le plus bas de la région Mena : 0,50 dollar/MBTU contre 3,75 dollars/MBTU en Iran. Mais le contexte politique – encore lui –rend ce débat prématuré. Des ministres partagent largement les critiques aux subventions et les gaspillages qu’elles génèrent en Algérie mais savent qu’il est hors de question de les remettre en cause. Du moins pas avant les présidentielles qui, selon le calendrier officiel, devraient se tenir en avril 2014.

Synthèse de la rédaction, www.algerie-dz.com
D’après Le Quotidien d’Oran