Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SANTE > Pas de pénurie de médicaments dans les hôpitaux en Algérie

Pas de pénurie de médicaments dans les hôpitaux en Algérie

lundi 17 août 2009, par Rédaction

Le DG de la Pharmacie Centrale a démenti l’existence d’une pénurie de médicaments dans les hôpitaux à travers l’Algérie.

Pas de pénurie de médicaments dans les hôpitaux en Algérie. Réagissant aux dernières nouvelles faisant état de la pénurie de médicaments et de produits pharmaceutiques dans les hôpitaux, le directeur général de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), le Dr Mansouri Mohamed, a tenu hier lors des journées portes ouvertes de la PCH, à démentir catégoriquement ces informations. Le premier responsable de la PCH rejette en bloc « les propos infondés » rapportés ces derniers jours par certains titres de la presse écrite. « La PCH a les mains libres pour répondre à toutes les demandes », a-t-il signalé tout en affirmant que la valeur des stocks en produits pharmaceutiques que détient son établissement sont de l’ordre de 14 milliards de dinars. « De quoi tenir d’ici à mars de 2010 », a-t-il tenu à préciser. Le DG de la PCH déplore ce type d’informations qui, au lieu de réconforter le malade, a tendance à le déstabiliser et lui faire peur.

Le Dr Mansouri a fait remarquer que la PCH a décidé d’encourager la production pharmaceutique nationale. « Nous avons procédé à une nouvelle organisation, et ce en mettant en place dans le cadre de la transparence et de la traçabilité, de nouveaux cahiers des charges », a-t-il soutenu tout en soulignant que toute les politiques de son établissement mettent au premier plan l’intérêt du malade. Il est à souligner par ailleurs, qu’un accord de partenariat a été signé, hier, entre la direction générale de la PCH et le producteur palestinien de médicaments El-Qods dans le but de produire des antibiotiques en Algérie de 1re, 2e et 3e générations, fabriqués pour le traitement des cas infectieux. « Ces anti-infectieux sont des dérivés de la pénicilline », souligne-t-on auprès de la PCH. L’unité entrera en production à la fin de l’année 2010 et la production de ce médicament réduira la facture de l’importation qui reste l’un des points stratégiques de ce partenariat, selon le responsable de l’unité. Le premier responsable de la PCH a annoncé qu’un accord de partenariat vient d’être signé avec des partenaires belges pour approvisionner l’Algérie en protoxyde d’azote médical. Il a rappelé que l’Algérie a importé au moins 1 200 tonnes de ce gaz médical, l’équivalent de deux années d’autonomie.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant