Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Perturbations des vols d’Air Algérie en plein été

Perturbations des vols d’Air Algérie en plein été

jeudi 1er juillet 2010, par Rédaction

De nombreux vols de la compagnie aérienne nationale Air Algérie ont connu d’importants retards voire des annulations à l’aéroport d’Alger.

Perturbations des vols d'Air Algérie en plein été. La compagnie de transport aérien Air Algérie traverse une sérieuse zone de turbulences. Depuis quelques jours, le trafic aérien est complètement perturbé. La majorité des vols de la compagnie nationale, au départ comme à l’arrivée, connaît des retards énormes, voire carrément des annulations dans certains cas. Une situation qui a plongé les passagers en partance ou à destination des aéroports algériens dans un désarroi total. Ce fut le cas hier, à l’aéroport international d’Alger où de nombreux voyageurs à destination de villes européennes et arabes, étaient livrés à eux-mêmes, les yeux rivés sur les tableaux des arrivées et des départs affichant, au grand dam des voyageurs, d’énormes retards. Le vol Air Algérie à destination de la ville française de Lyon, prévu à 8h, est reporté finalement à 19h ; celui à destination d’Orly, qui devait avoir lieu à 15h15, est retardé jusqu’à 18h, tout comme celui en direction de Milan qui a connu un retard de plus de 6 heures. C’est l’effet cascade, comme on l’appelle dans le jargon du transport aérien.

Des familles qui attendaient l’arrivée de leurs proches, notamment en provenance de villes françaises, prenaient leur mal en patience. Les vols Air Algérie en partance pour Nice, Paris, Dubaï et Lyon ont enregistré des retards allant de 5 à 12 heures. Tout ça pour la seule journée d’hier. Beaucoup trop pour une compagnie qui se veut ambitieuse. Le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de la Communauté algérienne à l’étranger, Halim Benatallah, qui s’est rendu hier matin à l’aérogare Houari Boumediene, a pu constater les conditions désastreuses dans lesquelles voyagent les Algériens. Le pavillon national, qui a « habitué » ses clients à des désagréments d’où l’appellation populaire d’« air couscous », n’a jamais connu un tel dérèglement dans son fonctionnement. Les passagers n’en peuvent plus. Ce qui fait dire à l’un d’entre eux, Hafid, qu’il ne voyagerait plus sur Air Algérie : « Franchement, j’ai regretté d’avoir pris un billet Air Algérie. Je dois prendre le vol de 15h15 vers Orly, à ma grande surprise, je découvre que mon vol est déprogrammé. Il est reporté jusqu’à 18h. J’espère qu’ils ne vont pas nous annoncer un nouveau report. »

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan