Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Raffarin pour développer les échanges entre la France et l’Algérie

Raffarin pour développer les échanges entre la France et l’Algérie

dimanche 12 septembre 2010, par Rédaction

Le président français Nicolas Sarkozy a chargé Jean-Pierre Raffarin d’une mission sur la coopération économique entre la France et l’Algérie.

Raffarin pour développer les échanges entre la France et l'Algérie. Après une position « négative » par rapport aux mesures économiques prises par le gouvernement algérien dans la LFC 2009, Paris vient apparemment de se réveiller de l’illusion qui dit que « la France reste le partenaire privilégié de l’Algérie ». Ainsi, le président français Nicolas Sarkozy, qui fait face à une grande pression « interne », a chargé l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin d’une mission sur la coopération économique entre la France et l’Algérie et le développement des investissements dans les deux pays. Il faut savoir que la LFC 2010 confirme la position de l’Algérie sur le plan économique et l’investissement étranger. Qu’est-ce qui a changé pour que Paris décide de se rattraper ? Cette mission de Raffarin n’est-elle qu’une annonce politique ?, même si la concurrence en Algérie fait craindre à la France de perdre son « statut privilégié.

M. Raffarin a publié la lettre de mission de Sarkozy, rapportée par l’AFP, une mission qui intervient après plus d’une année de relations compliquées entre les deux paysau point où le dialogue entre les officiels n’a pas trouvé de solution. Par le biais de son Premier ministre Ahmed Ouyahia, l’Algérie a affiché son attachement à toutes les nouvelles dispositions économiques prises dans le cadre de la LFC 2009 et sur lesquelles il est impossible de revenir. En tout cas, les différentes mesures ont été une nouvelle fois confirmées et appuyées dans le cadre de la loi des finances complémentaire de 2010, publiée au Journal officiel lundi dernier. De son côté, Paris n’a montré aucune souplesse par rapport à ses mesures, au moment où les autres partenaires de l’Algérie, notamment européens, asiatiques et autres, ont affiché leur disponibilité à travailler avec l’Algérie dans le cadre de sa nouvelle législation économique.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Le Jour d’Algérie