Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Sanofi-Aventis Algérie compte lancer une nouvelle usine en Algérie

Sanofi-Aventis Algérie compte lancer une nouvelle usine en Algérie

lundi 27 janvier 2014, par Rédaction

Sanofi-Aventis Algérie prévoit de lancer une nouvelle usine de production de médicaments en Algérie selon son patron Pierre Labbé.

Sanofi-Aventis Algérie compte lancer une nouvelle usine en Algérie. Le groupe français de production de médicament Sanofi-Aventis envisage de se lancer dans la production des médicaments injectables, en Algérie, en lançant, un quatrième projet dont l’annonce se fera, probablement, vers la fin de l’année 2014. C’est ce qu’a affirmé M. Pierre Labbé, directeur général de Sanofi-Aventis Algérie, au ‘Quotidien d’Oran’, en marge de la tenue d’une journée d’information sur « l’innovation dans l’auto-surveillance glycémique », ce samedi, à l’hôtel ‘El Aurassi’. « On pense, sérieusement, à développer une troisième forme de médicament, après avoir développé les formes sèches et les formes liquides dites, en sirop ». Il poursuit : « on veut aller vers les injectables, des médicaments issus des biotechnologies, majoritairement, administrés au moyen de système injectable ».

Pour Pierre Labbé, les discussions, autour de ce projet, avancent bien. « Il est, fort probable, que l’annonce sera faite, avant la fin de l’année 2014 », a-t-il précisé. Le patron de Sanofi-Aventis Algérie a évoqué les projets industriels de son groupe en Algérie, en affirmant qu’actuellement, les deux usines, celle de Oued Smar pour les formes sèches et de Ain Benian pour les formes liquides (des sirops, essentiellement), fonctionnent. Et d’affirmer que ces deux usines permettent de produire 50% de ce que commercialise Sanofi en Algérie. « Aujourd’hui, nous sommes en phase de construire une troisième usine, à Sidi Abdallah, qui sera la plus grande usine de Sanofi, en Afrique et au Moyen- Orient. Nous avons obtenu le permis de construire, le 17 septembre 2013, les travaux sont engagés. On est en plein terrassement », poursuit notre interlocuteur.

Synthèse de la rédaction, www.algerie-dz.com
D’après Le Quotidien d’Oran