Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Ségolène Royal mobilise la gauche

Ségolène Royal mobilise la gauche

mercredi 7 février 2007, par Ahlem

La candidate socialiste Ségolène Royal qui veut remobiliser la gauche, s’est montrée très critique contre le candidat de l’UMP Nicolas Sarkozy.

Ségolène Royal Tirant un trait symbolique sur la mauvaise passe de janvier - sondages en berne, pilonnage de l’UMP et tiraillements internes, Ségolène Royal a affirmé qu’elle tiendrait bon, au cours d’un meeting classique, loin de la mise en scène des débats participatifs auxquels elle a participé tout au long de janvier. "Ceux d’en face, à droite et dans leurs relais dociles dans les médias, m’avaient déjà congédiée", s’est-elle amusée face à plus de 5.000 personnes réunies dans de la Halle Georges Carpentier dans le XIIIe arrondissement de Paris, brandissant des pancartes "Ségolène Présidente !" et soufflant dans des cornes de brumes.

"La calomnie et les coups bas ont toujours fait partie de leurs méthodes (...) Je suis toujours là et bien là !", a-t-elle assuré depuis une estrade basse, comme pour souligner sa proximité avec le "peuple" qu’elle a opposé tout au long de son discours à la "nouvelle oligarchie", aux "possédants", au "sérail". Devant un éventail de la gauche recomposée - Dominique Strauss-Kahn, Jean-Pierre Chevènement, Bernard Kouchner ou Christiane Taubira en tête - Ségolène Royal a affirmé avoir besoin de tout le monde "de vos différences et de votre unité".

Celle qui s’est présentée comme la future présidente de la "juste autorité" et de la "République de la parole tenue", a défendu son choix de "donner la parole au peuple" dans des débats participatifs sans lever le voile sur ses annonces de dimanche. "Nous avons construit modestement, sereinement les fondations de notre maison commune", a expliqué Ségolène Royal après avoir ironisé sur le "désordre démocratique en face". "Je vous l’assure, aucune tempête ne l’abattra, car c’est une force collective qui la tient !"

Synthèse de Ahlem
D’après Reuters