Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Une délégation allemande en visite en Algérie

Une délégation allemande en visite en Algérie

lundi 8 mars 2010, par Rédaction

Une délégation d’entrepreneurs allemands séjourne en Algérie pour discuter des opportunités d’affaires avec des partenaires algériens.

Une délégation allemande en visite en Algérie. Une rencontre a regroupé hier à Alger quatre chefs d’entreprise hessois et leurs homologues algériens. Conduite par le ministre de l’Economie, des Transports et du Développement régional du Land de Hesse (centre-ouest de l’Allemagne), Dieter Posch, la délégation allemande compte des chefs d’entreprise qui activent dans les secteurs de l’hydraulique, de l’environnement et des infrastructures et qui sont à la recherche de nouveaux partenaires. Dans son allocution d’ouverture, M. Posch a affirmé que l’objectif de cette visite est de s’informer sur les opportunités d’investissement en vue de développer des partenariats à long terme avec des entreprises algériennes et de contribuer au transfert de savoir-faire allemand vers l’Algérie. Bien que les pays émergents tels la Chine, l’Inde et le Brésil soient des partenaires importants pour l’Allemagne, le ministre a estimé que le monde a changé avec la crise économique mondiale et que son pays se doit de trouver de nouveaux marchés lui permettant de diversifier ses partenaires. Il a précisé que les points forts de l’économie hessoise est la construction mécanique, la chimie pharmaceutique et les énergies renouvelables.

Se félicitant que sa région soit l’une des plus prospères d’Europe, M. Posch a affirmé que « la Hesse compte 2 400 sociétés qui emploient 7 500 employés et réalisent un chiffre d’affaires global de 12,5 milliards de dollars », précisant que la PME représente 70 % de l’économie allemande. « Nous voulons réellement soutenir les efforts de la chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK) à mobiliser les PME pour venir investir en Algérie », a-t-il déclaré. Le ministre a souligné que les entreprises portent un intérêt aux marchés de proximité en précisant que l’Algérie est un point important qui relie l’Afrique au monde arabe et à l’Europe. Il a ajouté que l’Algérie, avec ses 35 millions d’habitants, constitue un marché à forte demande et que sa richesse en matière première et sa stabilité économique font d’elle un partenaire important pour l’économie hessoise. Il a assuré que « les activités ne devraient pas être à sens unique et que le partenariat devrait satisfaire les deux parties ». Il a affirmé l’intention de son institution d’œuvrer avec la AHK et les ministères de l’Industrie, de l’Environnement et de l’Eau pour identifier les besoins de l’industrie algérienne et lui offrir les solutions appropriées.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant