Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Vers la fin des délestages électriques en Algérie

Vers la fin des délestages électriques en Algérie

lundi 27 octobre 2008, par Rédaction

La Sonelgaz estime que l’année 2009 marquera la fin des délestages électriques en Algérie avec une augmentation de 50% de la production d’électricité.

Nourdine Bouterfa de la Sonelgaz s'exprime sur l'électricité en Algérie. L’alimentation en énergie électrique de l’Algérie sera sécurisée avant fin 2009. Le plan d’urgence de production d’électricité lancé par Sonelgaz commencera à donner ses fruits dès le troisième trimestre de l’année prochaine. Selon le P-DG du groupe Sonelgaz, Nourdine Bouterfa, six centrales électriques d’une capacité totale de 2 000 MW sont en cours de réalisation à travers plusieurs wilayas d’Algérie. Ces centrales, indique-t-il, permettront de faire face à la demande grandissante et urgente en énergie électrique et assurer la fiabilité et la continuité de la qualité de service. En visite de travail hier à la centrale électrique de Larbaâ (Blida), M. Bouterfa a inspecté cette infrastructure et déclaré que de grands investissements ont été réalisés pour répondre à la demande nationale en énergie électrique. Le montant du plan d’urgence mis en place par le groupe Sonelgaz est de 2 milliards de dollars. D’autres projets, encore plus importants, sont en chantier et leur achèvement interviendra en 2011 et 2012. Il s’agit notamment des méga centrales électriques de Terga (Aïn Temouchent), Koudiet Eddraouech (El Taref) et la centrale de Hadjrat Nouss à Cherchell. Le coût global de tous les investissements engagés est de 6 milliards de dollars. Ces projets permettront l’amélioration de la production et assureront une aisance dans l’approvisionnement.

« Nous allons régler le problème de production pour les quatre ou cinq ans à venir », dira M. Bouterfa, tout en ajoutant qu’il restera néanmoins celui de la distribution et du transport de l’énergie électrique. Sur ce point, l’orateur exhortera les collectivités locales, notamment les APC, à se joindre aux efforts consentis par la Sonelgaz pour assurer un meilleur service aux citoyens. Revenant sur les coupures d’électricité enregistrées durant l’été passé dans plusieurs villes d’Algérie, l’orateur dira que des facteurs dépassant la volonté de la société ont conduit à cette perturbation. Selon lui, à la grande demande exprimée causant la saturation du réseau, il faut ajouter le manque d’investissement durant les années écoulées. « En électricité, il faut surestimer la demande pour ne pas tomber dans le besoin », souligne-t-il. D’ailleurs, la réflexion au sein du groupe Sonelgaz se porte actuellement vers l’avenir, puisque la concrétisation des projets prend du temps d’où l’utilité de prévoir la demande à l’avance. Evoquant le sud de l’Algérie, M. Bouterfa dira que plusieurs projets sont en cours de réalisation pour assurer l’alimentation de toutes les zones urbaines du grand Sud. Le P-DG de Sonelgaz a affirmé par ailleurs qu’aucune augmentation du prix de l’électricité n’est prévue à l’heure actuelle et l’Etat continuera à supporter les subventions accordées à cette énergie.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie