Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Vers un nouveau statut du douanier en Algérie

Vers un nouveau statut du douanier en Algérie

lundi 11 avril 2011, par Rédaction

Un nouveau statut pour les douanes et de fortes augmentations de salaires des douaniers sont prévues en Algérie dès mai 2011.

Vers un nouveau statut du douanier en Algérie. La revalorisation salariale des agents des douanes en Algérie interviendra au plus tard à la fin mai prochain, soit au lendemain de la promulgation des statuts particuliers et régime indemnitaire dans le Journal officiel. Ainsi, le nouveau statut particulier préfigurera l’administration des douanes qui aura à créer deux nouveaux grades dans le corps actif des douaniers. Il s’agit des grades d’agent de surveillance (le plus bas dans le corps des agents) et de contrôleur général en chef (le plus haut concernant les officiers supérieurs). Ce qui permettra, ajoute-t-on, « d’élargir le plan de carrière des douaniers et d’améliorer la hiérarchie des grades ». Ce nouveau statut viendra pour mettre fin, également, à une situation de « stagnation professionnelle d’un grand nombre de douaniers ». Ainsi, le corps actif sera composé de trois catégories distinctes : le corps des agents (agents de surveillance, agents de contrôle et brigadiers), le corps des officiers (officiers de brigades, officiers de contrôle et les inspecteurs principaux) et le corps des officiers supérieurs (les divisionnaires, les contrôleurs généraux et les contrôleurs généraux en chef).

« Grâce au plan de carrière ainsi prévu, tout agent aura la possibilité de progresser systématiquement durant sa carrière, soit par le biais du concours interne soit par la promotion exceptionnelle », avait expliqué récemment M. Djazouli, le directeur des ressources humaines à la direction générale des douanes. Il a indiqué que les augmentations de salaire oscillent entre 70% et 85 % avec effet rétroactif à partir de 2008. « Cela fait longtemps que les agents de l’administration des douanes n’ont pas reçu d’augmentation salariale », a-t-il noté. Les revalorisations salariales des officiers de contrôle et des officiers de brigades seront les plus importantes. Des indemnités de risques, d’astreinte douanière (service permanent dans des endroits isolés) et de recherche opérationnelle et d’intervention ont été ajoutées aux salaires des douaniers. Lors de son intervention, le directeur général des douanes a évoqué la question de la corruption chez les douanes algériennes. Selon lui, « on ne va pas effacer d’un coup de baguette magique cette corruption. Les choses évoluent favorablement pour l’éradication pas totale, car les agents de l’administration des douanes évoluent dans un environnement très pollué. Il y a un problème de civisme, de culture et de niveau », a-t-il déclaré.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Le Soir d’Algérie