Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Vers une hausse de la productivité céréalière en Algérie en 2010

Vers une hausse de la productivité céréalière en Algérie en 2010

jeudi 24 décembre 2009, par Rédaction

La productivité céréalière moyenne en Algérie pourrait atteindre 25 quintaux à l’héctare en 2010 selon le ministre Rachid Benaïssa.

Vers une hausse de la productivité céréalière en Algérie en 2010. La production céréalière 2009-2010 de cette année en Algérie pourrait s’avérer meilleure que celle de la campagne précédente qui avait atteint un record de 6,1 millions de tonnes, selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa. « En cas de bonne pluviosité durant février et mars, nous pourrons atteindre une moyenne de 25 quintaux à l’hectare, contre 16,5 quintaux réalisés durant la campagne 2008-2009 », a-t-il annoncé hier lors d’une journée d’évaluation de la campagne des labours de cette saison. Cette performance permettra, selon le ministre, « à l’Algérie de réduire la facture céréalière d’au moins 1,5 milliard de dollars ». Le ministre a affirmé que ce rendement « reste très loin des potentialités existantes en Algérie ».

D’après l’appréciation technique présentée par M. Kahel Nouredine, cadre au ministère de l’Agriculture, la surface des terres emblavées a atteint plus de 2,6 millions d’hectares depuis le début de la campagne. Sur cette surface globale, 980 000 hectares ont été consacrés à l’orge contre 1,3 million l’année précédente. Le ministre a expliqué cette régression de 300 000 hectares par l’engouement des céréaliculteurs pour la filière blé, compte tenu de son prix qui atteint le double de celui de l’orge. D’après le ministre, toutes les conditions sont réunies pour la réussite de la présente campagne « qui se caractérise par une large disponibilité des semences et engrais au niveau des Coopératives des céréales et légumes secs (CCLS) en Algérie. Il en est de même pour les matériels agricoles. En termes de qualité des semences, le ministre a assuré qu’il existe une nette amélioration par rapport aux années précédentes car les agriculteurs utilisent des semences sélectionnées.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant