Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Vers une production céréalière record en Algérie en 2009

Vers une production céréalière record en Algérie en 2009

lundi 13 juillet 2009, par Rédaction

La production céréalière de l’Algérie devrait atteindre 6,2 millions de tonnes en 2009 selon le ministère de l’Agriculture.

La production céréalière de l'Algérie. « La quantité collectée avoisine 35 millions de quintaux, dont 15,5 millions de quintaux d’orge, et le résultat escompté d’ici à la fin de la campagne moisson-battage en Algérie se situerait entre 58 et 62 millions de quintaux de céréales », a déclaré le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa hier à l’issue d’une conférence de presse tenue en marge de la réunion des cadres du secteur au siège de son département ministériel. « C’est la première fois depuis 1978 que la récolte céréalière de l’Algérie dépassera 58 millions de quintaux », s’est-il réjoui. Les wilayas du Sud de l’Algérie ont connu le plus haut rendement par hectare, à l’image d’El-Oued et de Ghardaïa qui ont enregistré une moyenne de 41 quintaux à l’hectare. Certaines régions comme Gourara (Adrar) ont même atteint un pic de 85 quintaux à l’hectare.

En 2008, la production céréalière de l’Algérie n’avait pas dépassé les 21 millions de quintaux, en raison, essentiellement, de la sécheresse enregistrée, notamment à l’ouest de l’Algérie. Outre une bonne pluviométrie enregistrée cette saison, cette performance est due à une série de mesures incitatives prises par les pouvoirs publics pour améliorer la production. Le ministre a cité notamment l’exonération de la TVA sur les semences, les engrais et les herbicides, la mise en place du crédit sans intérêts RFIG et le maintien des prix à la production rémunérateurs décidés par le gouvernement. Durant la récolte 2008, le prix à la production était fixé à 4 500 dinars le quintal pour le blé dur et à 3 500 dinars pour le blé tendre. Ces prix seront maintenus cette année malgré la nette baisse des cours des céréales sur les marchés mondiaux. Toujours dans le cadre du soutien à la filière, les pouvoirs publics ont décidé de doter l’Office interprofessionnel des céréales d’une enveloppe de 9 milliards de dinars destinée à l’acquisition de matériels agricoles (moissonneuses-batteuses) pour la campagne 2009-2010.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant