Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Cetelem Algérie devra s’adapter

Cetelem Algérie devra s’adapter

lundi 10 août 2009, par Rédaction

Cetelem Algérie est directement affectée par la décision du gouvernement d’interdire les crédits à la consommation en Algérie.

Cetelem Algérie affectée. Cetelem Algérie dispose d’agences entières dédiées au crédit aux particuliers alors que le crédit immobilier que les autorités veulent développer n’arrive pas à intéresser les revenus modestes et moyens. Si les crédits ne représentent que près de 2% du chiffre d’affaires de Société Générale, pour Cetelem, c’est plutôt sa raison d’être. Cetelem Algérie a démarré son activité de crédit à la consommation en février 2006 en proposant des solutions de financement directement sur le lieu de vente avec une formule de crédit classique accessoire à une vente. Elle travaille aujourd’hui avec un réseau national de plus de 435 partenaires agréés des secteurs de l’automobile et de la distribution (bien d’équipement des ménages). Les chiffres de 2007 font ressortir 59 011 crédits répartis à parts égales entre les financements « automobile » et les financements de biens d’équipement, ce qui équivaut en montant à 21 259 milliards de dinars.

Cetelem Algérie a été l’un des principaux partenaires de l’opération Ousratic (un PC par foyer). Il a conclu un partenariat avec le concessionnaire Renault permettant à ce dernier d’intégrer une solution de financement dans son processus de vente de véhicules sous la marque de « Renault Crédit » et qui s’est avérée payante en donnant des résultats satisfaisants. Après ce coup de frein imposé par la loi de finances complémentaire, Cetelem Algérie va-t-elle se réorienter vers le crédit immobilier ? C’est une éventualité à ne pas écarter, soulignent les observateurs du secteur bancaire. Mais d’autres sources développent d’autres pistes : son intégration à BNP Paribas Algérie dont il deviendra un simple département et va s’appuyer ainsi sur la force de frappe financière de sa maison mère pour poursuivre son développement. D’autant plus que Cetelem proposait déjà le prêt personnel pour le financement des travaux d’aménagement, amélioration d’habitat et décoration d’intérieur.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après El Watan