Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Dix périmètres pétroliers en Algérie proposés à l’exploration

Dix périmètres pétroliers en Algérie proposés à l’exploration

mardi 28 juillet 2009, par Rédaction

Une dizaine de périmètres pétroliers situés dans le sud de l’Algérie ont été proposés à l’exploration aux entreprises nationales et étrangères.

Exploration du pétrole en Algérie. L’Agence nationale de valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft) a présenté, hier à Alger, aux compagnies pétrolières étrangères préqualifiées, les détails techniques du 2e appel à la concurrence nationale et internationale relatif à l’octroi de dix périmètres de recherche et d’exploitation d’hydrocarbures, situés dans le sud de l’Algérie. Un bref aperçu a été donné par les responsables d’Alnaft sur les dispositions de la loi et des textes réglementaires régissant les appels à la concurrence, sur les données techniques et les principales dispositions contractuelles de chaque projet offert en compétition, ainsi que sur les modalités de participation aux data room qui seront organisés. Le secrétaire général du ministère de l’Energie et des Mines, M. Fayçal Abbas, a indiqué que 74 compagnies pétrolières d’Amérique latine, d’Amérique du Nord, d’Europe, d’Asie et d’Afrique dont, plusieurs activent déjà en Algérie, sont préqualifiées pour participer à l’appel d’offres.

D’autres candidatures sont en cours de traitement. L’appel d’offres, lancé à la fin de juin, concerne les périmètres situés dans différents bassins sédimentaires pétroliers algériens : Gourara, Illizi, Amguid Messaoud, Berkine et Reggane dans le sud de l’Algérie, présentant « un haut potentiel en ressources pétrolières », selon Alnaft. L’ouverture publique des offres est prévue le 20 décembre 2009 alors que la signature des contrats est programmée pour le 16 janvier 2010. M. Abbas a affirmé que les projets « reflètent toute la volonté du secteur d’asseoir un réel développement du partenariat dans le domaine de la recherche et d’exploitation des hydrocarbures ». Il a mis en exergue le potentiel du domaine minier en Algérie, soulignant que pas moins de 20 découvertes sont enregistrées chaque année, « un chiffre appelé à être amélioré au vu des investissements prévus et de la capitalisation des connaissances acquises ». Pour sa part, le président-directeur général de Sonatrach, M. Mohamed Meziane, a indiqué que les projets offerts en compétition constituent « indéniablement de réelles opportunités d’investissement rarement vues », les qualifiant de « chances sérieuses pour les compagnies pétrolières disposant d’un savoir-faire et déterminées à bénéficier des potentiels que les périmètres proposés recèlent ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant