Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SANTE > Grippe aviaire : Bilan O.M.S au 24-3-2006

Grippe aviaire : Bilan O.M.S au 24-3-2006

vendredi 24 mars 2006, par Hakim

Le diagnostic de certitude d’un cas humain d’atteinte par le virus H5N1, repose sur des analyses établis par des laboratoires accrédités par l’O.M.S (organisation mondiale de la santé), cette ogranisation fourni en outre périodiquement, des données statistiques, sur les cas d’atteintes humaines confirmés au laboratoire, ainsi que les décès consécutives, dans le monde entier. Commentaire du dernier bilan O.M.S relatif à l’épidémie de grippe aviaire..

Source du tableau : site officiel de l’O.M.S (who.int)

Depuis le début de l’épidemie, 186 cas humains ont été enregistrés, parmi lesquels 105 décès, ce qui donne un taux de létalité par grippe aviaire de 56.45%, autrement dit : plus d’un cas sur deux atteint par cette maladie ont décédé.

Si on prends en considération le cas déclaré en égypte, on constate que les cas humains ont été observé au total dans 9 pays ; bien qu’essentiellement asiatiques, se répartissant cependant sur 3 continents, il s’agit du Cambodge, Chine, Indonésie, Iraq, Thailande, Azerbaïdjan, Turquie, Viet Nam et égypte.

3 pays, à savoir le Viet Nam, Thaïland et Indonésie cumulent ensemble, un taux de 77% des cas observés, ainsi qu’un taux avoisinant (74%), de decès consécutifs à cette maladie.

Tous pays et toutes années confondues, le nombre le plus important de cas a été observé au Viet Nam : 93 sur 186, ce qui represente, un taux 50%. Ce pays se retrouve aussi, comme étant celui qui a présenté, le nombre le plus imporant de decès, avec un taux 40% du total des décès attribuables à l’atteinte humaine par le virus H5N1.

Le Viet Nam, n’a cependant enregistré aucun cas en 2006, année aus sein de laquelle, les cas humain ont continué à apparaitre dans des pays antérieurement affectés, tel que l’Indonésie et la Chine, mais aussi dans de nouveaux pays, tel l’Iraq, la Turquie, Azerbaïdjan et plus récement l’égypte.

Sur l’axe temporel, le nombre de cas est, jusqu’à 2005, en constante progression : passant de 3 cas tous décédès en 2003, à 46 cas (avec un taux de décès 69%) en 2004, puis à 95 cas en 2005. Ainsi, entre 2004 et 2005, le nombre de cas a pratiquement doublé. Pour l’année 2006, rien que pour ce premier trimestre, on enregistre 42 cas, ce qui represente plus d’un tiers du nombre de cas enregistrés l’année précédente. Qu’en sera t’il d’ici la fin de l’année ?

Pour en limiter l’atteinte par cette affection hautement létale, des efforts considérables sont déployés sur le plan collectif, la prévention individuelle reste toute aussi capitale, surtout que dans la quasi-totalité des cas observés, l’inobservance des mesures préventives préconisées par les autorités sanitaires, a été constatée. Le cas du décès rapporté récement en égypte en témoigne, malheureusement..

Pour en savoir plus sur la grippe aviaire, les mesures préventives, et en débattre..

Par Hakim, algerie-dz.com