Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie augmentera sa production de GNL de 30%

L’Algérie augmentera sa production de GNL de 30%

mercredi 31 décembre 2008, par Rédaction

L’Algérie ambitionne d’augmenter sa production de GNL de 30 ans durant les prochaines années.

L'Algéire produit et exporte du GNL. L’Algérie, déjà leader mondial en production de Gaz Naturel Liquéfié (GNL), revoit ses ambitions à la hausse. Elle envisage, en effet, d’augmenter de 30% sa capacité de production de ce produit énergétique. Cet objectif sera atteint grâce, notamment, aux deux grands projets de Skikda et d’Arzew. Du moins, c’est ce qui ressort des déclarations du vice-président de l’activité « Aval » du groupe Sonatrach, Abdelhafid Feghouli, dans le dernier numéro de la revue « Sonatrach Aval ». Le projet du complexe de Skikda, dont l’échéance de mise en service a été fixée à novembre 2011, prévoit la réalisation d’un méga-train d’une capacité de production de 4,5 millions de tonnes par an, tandis que celui d’Arzew dans l’ouest de l’Algérie, opérationnel en novembre 2012, il portera sur une capacité de production 4,7 millions de tonnes par an, indique-t-on de même source. Ils viendront ainsi renforcer les capacités de production des quatre autres complexes de GNL existants : GL4Z (construit à Arzew en 1964), GL1K (à Skikda en 1973), GL1Z et GL2Z (à Béthioua en 1978 et 1981).

La production cumulée de GNL de l’Algérie entre 1964 et septembre 2008, a dépassé le cap d’un (1) milliard de m3, rappelle-t-on. Les productions cumulées, depuis 1964, de ces complexes de liquéfaction de GNL ont atteint respectivement 83,5 millions m3 pour GL4Z, 218,67 millions m3 pour GL1K, 331,3 millions m3 pour GL1Z et 366,56 millions m3 pour GL2Z. Des travaux de réhabilitation ont été effectués entre 1990 et 1997 au niveau de ces complexes afin de rétablir et d’augmenter de 110% leurs capacités contractuelles, d’améliorer la sécurité des installations et la fiabilité des équipements en vue de maintenir le groupe Sonatrach sur le marché international du GNL, lit-on dans la revue. Le groupe Sonatrach, qui projette d’exporter 85 milliards de m3 de gaz naturel en 2010 et 100 milliards de m3 à l’horizon 2015, compte sur ces deux projets d’envergure pour la réalisation de ses objectifs.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Financier