Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie investira dans les hydrocarbures malgré la crise

L’Algérie investira dans les hydrocarbures malgré la crise

mardi 24 mars 2009, par Rédaction

Les investissements prévus dans le secteur des hydrocarbures en Algérie seront maintenus malgré la crise selon le ministre Chakib Khelil.

L'Algérie maintient ses investissement pétroliers malgré la crise. Depuis que les cours du pétrole ont amorcé leur chute durant l’été dernier, laissant entrevoir une baisse sensible des recettes d’exportation de l’Algérie, des informations contradictoires n’ont cessé de circuler quant à l’avenir de certains projets d’investissement dans le secteur des hydrocarbures en Algérie. Entre les affirmations des responsables du secteur et les propos de certains experts, qui se sont toujours prononcés sous le couvert de l’anonymat, beaucoup a été dit sur la possibilité que certains projets, notamment dans la pétrochimie, comme celui de la raffinerie de Tiaret, seraient remis en cause d’une manière ou d’une autre. Dans sa dernière sortie médiatique, le ministre de l’Energie et des Mines, M. Chakib Khelil, a tenu à lever toute équivoque et remettre les pendules à l’heure.

« Le projet de raffinerie de Tiaret n’a pas été arrêté. Il est en phase d’études d’engineering, et quand celles-ci seront achevées, nous lancerons un avis d’appel d’offres international », a-t-il déclaré avant-hier. Le ministre apportait ainsi, une nouvelle fois, un démenti à certaines informations selon lesquelles ce projet aurait été abandonné pour des raisons financières. Le projet de raffinerie de Tiaret dans l’ouest de l’Algérie devrait être opérationnel en 2014 avec une capacité de raffinage de 15 millions de tonnes/an. Les produits qui doivent sortir de cette raffinerie sont les essences, le kérosène/jet fuel et le gasoil, le propane et le butane. La rumeur sur la remise en question de ce projet était née suite à la baisse sensible des cours du pétrole qui laissait présager que Sonatrach allait revoir certains de ses investis-sements.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant