Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie pour la défense rationnelle de ses intérêts

L’Algérie pour la défense rationnelle de ses intérêts

mardi 12 octobre 2010, par Rédaction

L’Algérie a en tant que membre de l’OPEP longtemps défendu la notion d’un prix juste du baril de pétrole qui soit bénéfique aux pays producteurs.

L'Algérie pour la défense rationnelle de ses intérêts. L’Algérie, qui a adhéré au sein de cette structure en 1969, a contribué activement à défendre les intérêts de l’organisation en validant le principe de « la souveraineté de chaque pays sur ses ressources pétrolières ». C’est dans ce cadre que le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, a retracé un bref parcours de l’OPEP où il a souligné « le trait dominant de l’organisation qui consiste à stabiliser le marché pétrolier mondial et à assurer la souveraineté de chaque pays sur ses ressources ».

Le ministre a estimé dans son intervention que « l’OPEP a survécu aux crises et a globalement ajusté son offre pour les prix de sorte qu’ils ne soient pas préjudiciables au marché mondial ». Mais les défis de l’organisation actuellement portent sur le fait de « dialoguer sereinement avec les pays consommateurs d’autant que ces derniers ne cessent d’évoquer leur sécurité en approvisionnement en or noir ». En effet, il faut retenir que les années 2000 ont vu globalement un bras de fer entre les pays exportateurs et les consommateurs autour d’un prix juste du baril. C’est à juste titre que le ministre de l’Energie a précisé que « lors de la prochaine réunion ordinaire de l’OPEP, qui se tiendra le 14 octobre, l’Algérie s’attellera à défendre ses intérêts et le prix raisonnable entre 80 et 100 dollars le baril ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant