Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie s’oppose à une hausse de la production de pétrole

L’Algérie s’oppose à une hausse de la production de pétrole

samedi 2 février 2008, par Bilal

L’Algérie estime que le niveau actuel des prix du baril de pétrole ne justifie pas une hausse de production de l’OPEP.

L'Algérie est un exportateur de pétrole. Le ministre de l’Energie et des Mines, président en exercice de l’OPEP, Chakib Khelil qui représente l’Algérie, et son homologue saoudien, M. Ali Al Nouaïmi, étaient attendus hier en début de soirée dans la capitale autrichienne pour diriger une rencontre des pays de l’OPEP pendant deux jours. Une rencontre qui intervient dans un contexte particulier marqué par les craintes d’une récession économique aux Etats-Unis, qui entraînerait nécessairement une nette baisse de la demande mondiale en pétrole.

Le président de l’OPEP, M. Chakib Khelil a, pour sa part, dans une récente intervention médiatique, fait une déclaration dans ce sens, en estimant qu’il n’y a pas de raison d’augmenter l’offre « s’il n’y a pas de demande réelle ». Parallèlement, dans son rapport de janvier, l’OPEP prévoit un léger recul de la demande mondiale de brut durant l’année 2008, contre une croissance stable en 2007. Dans ledit rapport, l’OPEP estime que le taux de 1,54% prévu initialement pour 2008 baissera légèrement à 1,52%, alors que la croissance de la demande devrait atteindre 1,3 mb/j, à la lumière de ces déclarations et de ces prévisions. Les spécialistes du marché pétrolier ne prévoient pas de changement dans la position de l’OPEP.

Synthèse de Billal, www.algerie-dz.com
D’après la Tribune