Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie souhaite que le gaz soit indexé sur le pétrole

L’Algérie souhaite que le gaz soit indexé sur le pétrole

lundi 19 avril 2010, par Rédaction

Le ministre de l’Energie Chakib Khelil a affirmé que l’Algérie souhaite que le prix du gaz qui demeure faible soit indexé sur celui du pétrole.

L'Algérie souhaite que le gaz soit indexé sur le pétrole. Selon Chakib Khelil, qui est le président en exercice du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG), un prix du gaz indexé sur celui du pétrole permettrait aussi aux exportateurs de développer leurs investissements. Le ministre n’a pas manqué d’avertir que le maintien des prix du gaz aux niveaux actuels risquerait de faire reporter les investissements dans ce domaine. Ainsi, lors du FPEG, « nous nous attellerons à trouver un prix raisonnable du gaz qui ne soit pas trop bas afin d’encourager les investissements dans le secteur de la production et pas trop élevé afin de ne pas pénaliser les pays consommateurs », a poursuivi M. Khelil, expliquant qu’« un prix trop bas risque de créer la volatilité du marché, générant plus tard un prix élevé comme cela a été le cas pour le pétrole ».

Par ailleurs, la journée d’hier a vu l’ouverture de l’exposition du GNL16 (20 000 m²) qui regroupe 200 exposants représentant une soixantaine de pays et qui enregistre, selon M. Khelil, une « présence très forte des groupes gaziers et pétroliers internationaux ». Les producteurs gaziers présentent les dernières technologies mises en pratique à travers le monde en matière de production et de traitement de gaz. Le volet recherche et développement figure au premier plan de cet événement.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant