Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’Algérie veut développer l’explotation de gaz de schiste

L’Algérie veut développer l’explotation de gaz de schiste

mercredi 18 septembre 2013, par Rédaction

L’Algérie ambitionne de développer l’exploitation de ses immenses réserves de gaz de schiste.

L'Algérie veut développer l'explotation de gaz de schiste. L’Algérie a donné en 2013 le feu vert à l’exploitation de gaz de schiste après l’amendement de la loi sur les hydrocarbures qui a intégré pour la première fois l’exploration et la production de ce gaz non conventionnel. Les réserves de gaz non conventionnel en Algérie avoisinent les 700 TCF (trillion cubic feet), selon des évaluations commandées par le groupe Sonatrach auprès de cabinets de consulting internationaux, a indiqué Mohamed Kaced, directeur de projets ressources non conventionnelles de Sonatrach au cours de cette rencontre.

Des 700 TCF, 500 TCF sont des réserves récupérables que Sonatrach est en mesure d’extraire. Avec un tel niveau, l’Algérie est au coude à coude en termes de réserves avec les Etats-Unis où le développement du gaz de schiste a connu un essor considérable, a-t-il expliqué. Cette estimation se rapproche de celle faite par l’Agence internationale de l’énergie (AIE), selon lui. A l’exception de Reggane et Tindouf, tout le domaine minier algérien susceptible de contenir des hydrocarbures non conventionnels a été évalué, selon les données fournies au cours de cette rencontre. L’Algérie est "assez avancée" pour proposer des projets concrets d’hydrocarbures non conventionnels, avait indiqué le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi.

Synthèse de la rédaction, www.algerie-dz.com
D’après APS