Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’image d’Algérie Telecom ne sera pas affectée

L’image d’Algérie Telecom ne sera pas affectée

lundi 28 août 2006, par Rédaction

Selon Boudjemaâ Haïchour, l’image d’Algérie Telecom ne sera pas affectée par l’affaire du détournement qui a touché le géant algérien des télécommunications et qui s’est conclu par l’incarcération de son PDG, Brahim Ouarets.

L'image d'Algérie Telecom ne sera pas affectée. Cependant, même si Boudjemaâ Haïchour, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information, n’a soufflé mot sur les derniers développements de cette affaire qui n’a pas encore livré tous ses secrets, puisque l’enquête suit son cours, celui-ci a défendu l’entreprise en rendant hommage aux cadres, travailleurs et techniciens d’Algérie Télécom “qui ont su par leur savoir-faire remonter la côte de la période tragique du terrorisme pour replacer l’Algérie dans le concert des pays émergents et développés en technologie. On n’a pas à rougir aujourd’hui dans la mesure où l’on est passé de 5,6%, il y a trois années, à 64% de télédensité téléphonique. Algérie Télécom peut actuellement se prévaloir d’être une entreprise de niveau mondial grâce à ses performances. Seulement, on doit dire ce qui ne va pas pour nous permettre de nous corriger et de progresser”.

À Hassi Ghella, où il a inauguré un central téléphonique de 2 000 lignes et visité un bureau de poste qui a fait l’objet de travaux d’aménagement, le ministre s’est dit très séduit par le travail accompli par les responsables de son secteur (Algérie-Poste et Algérie Télécom) et ce, après avoir écouté les explications et connu les chiffres avancés en termes de développement qu’à connu son secteur durant les cinq dernières années, sachant qu’en termes de téléphonie, Aïn Témouchent compte 171 219 abonnés (fixe + mobile), soit une densité de plus de 50%. M. Haïchour saisira cette occasion pour annoncer que le marché national en termes de téléphonie, arrêté au 30 juillet 2006, a connu une évolution remarquable avec un nombre d’abonnés global estimé à 2 696 838 pour le fixe, dont 20 133 raccordés à Lacom et 2 676 705 à Algérie Télécom.

En ce qui concerne la téléphonie mobile, le ministre fera remarquer que 18 565 325 citoyens ont un portable dont 9 925 306 abonnés de Djezzy, 6 634 988 abonnés de Mobilis (filiale d’Algérie Telecom) et 2 108 031 abonnés de Nedjma, soit une densité téléphonique mobile estimée à 56,04%. Quant aux parts de marché des trois opérateurs, elles sont estimées à fin juillet 2006 à 52,91% pour Djezzy, 35,73% pour Mobilis et 11,35% pour Nedjma. En ce qui concerne le programme de soutien à la croissance et celui destiné aux hauts-plateaux, le ministre précisera qu’il est pris entièrement en charge par les deux entités rattachées à son département en autofinancement et ce, contrairement au PSRE initié par le président de la république.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après Liberté