Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > L’octroi de crédit immobilier en Algérie facilité

L’octroi de crédit immobilier en Algérie facilité

jeudi 14 mai 2009, par Rédaction

Les procédures d’octroi de crédits immobiliers vont être facilitées suite à l’accord signé par la CNEP et l’OPGI.

Le crédit immobilier en Algérie. Afin de faciliter les procédures de financement des logements sociaux participatifs et promotionnels en Algérie, le groupement d’intérêt commun OPGI (GIC/OPGI) et la CNEP Banque ont signé, hier à Alger, un accord renforçant leur coordination et leur concertation. En vertu de cet accord, les deux organismes s’engagent à mettre en œuvre des règles et des modalités de traitement uniformes des dossiers constitutifs des acquéreurs de logements promus par les OPGI dans le cadre des programmes de logements sociaux participatifs ou promotionnels à l’état fini ou sur plan. Les acquéreurs devront ainsi fournir, sous couvert du promoteur, un dossier de demande de prêt composé de plusieurs pièces, à savoir une demande de prêt, un relevé des émoluments ou autre justificatif de revenus, un extrait de naissance, un justificatif de résidence, une fiche familiale, un relevé des intérêts du livret d’épargne et, éventuellement, une attestation de cession des droits d’intérêts par les cédants.

Lors de la cérémonie de signature, qui a eu lieu hier au siège de son département ministériel, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Noureddine Moussa, a indiqué que cet accord vise « à définir les relations entre l’OPGI et la banque s’agissant du financement des logements sociaux participatifs ou promotionnels en Algérie ». Il répond aux inquiétudes exprimées par les souscripteurs à ces logements quant « à la difficulté d’obtenir des crédits », en permettant la mise en place « de procédures dynamiques et souples facilitant l’accès aux financements ». De son côté, le P-DG de la CNEP Banque Algérie, M. Bessa, a indiqué que l’accord consacre un cadre d’organisation permettant notamment « un assouplissement dans la constitution des dossiers et dans le délai de leur traitement ». Il a précisé, dans ce cadre, que c’est l’OPGI qui « déposera les dossiers des acquéreurs au niveau de la banque ». Après traitement du dossier, une attestation de crédit indiquant le montant du prêt auquel l’acquéreur a droit lui est délivrée un mois après le dépôt.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant