Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La fiscalité allégée pour doper l’emploi en Algérie

La fiscalité allégée pour doper l’emploi en Algérie

lundi 3 août 2009, par Rédaction

Le gouvernement a décidé d’alléger la fiscalité des entreprises pour soutenir l’emploi en Algérie.

La fiscalité et l'emploi en Algérie. Pour encourager les PME algériennes à embaucher, la Loi de finances complémentaire 2009 comporte plusieurs clauses pour alléger les charges fiscales. En effet, la Loi de finances complémentaire comprend un allégement de la fiscalité en faveur notamment de la création d’emploi en Algérie, de l’encouragement des PME et du développement des secteurs de l’agriculture et du tourisme. « La Loi de finances complémentaire prend en charge des mesures et des dispositions annoncées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au début de cette année ou contenues dans son programme, visant notamment à favoriser la création d’emploi et encourager l’investissement dans les PME, particulièrement dans les secteurs de l’agriculture et du tourisme », a expliqué un responsable du ministère des Finances.

Dans le cadre du soutien direct à l’emploi en Algérie, la Loi de finances complémentaire prévoit notamment la prorogation pour deux années supplémentaires de la période d’exonération de l’impôt sur le revenu global (IRG) et de la taxe sur l’activité professionnelle (TAP) au profit des jeunes promoteurs engagés à créer cinq postes d’emplois permanents. Il est prévu également une extension de trois à cinq années de la période d’exonération de l’impôt sur les bénéfices des sociétés (IBS) en faveur des investisseurs qui créent cent (100) emplois permanents dès le lancement de leur projet.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Financier