Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le crédit populaire d’Algérie finance le logement

Le crédit populaire d’Algérie finance le logement

lundi 1er décembre 2008, par Rédaction

Le crédit populaire d’Algérie a financé 70% du programme de construction d’un million de logements selon une responsable du CPA.

Le crédit populaire d'Algérie et la construction des logements en Algérie. Le Salon international du logement et de l’immobilier qui se tient actuellement au Palais des expositions à Alger, a été l’occasion hier pour le Crédit populaire d’Algérie (CPA) de présenter la panoplie de produits dont il dispose. Mme Akham, directrice intérimaire des crédits spécifiques et particuliers, a présenté les modalités d’accès aux différentes formules de crédit. Cette responsable, s’adressant aux différents représentants d’entreprises invités à l’occasion, a expliqué que 70% des logements réalisés ces dernières années sont financés par le CPA. La banque finance notamment les projets de certains promoteurs réalisant la formule LSP et l’intérêt de la banque se porte beaucoup plus vers le financement de l’autoconstruction, « surtout avec l’assaut connu avec le programme de 1 million de logements ». Outre les crédits octroyés pour les entreprises de réalisation, le Crédit populaire d’Algérie offre des opportunités de financement des logements finis, des logements en cours de réalisation ainsi que les logements achetés sur plan.

Entre autres nouveautés présentées, celle relative au financement de l’extension d’une habitation, les travaux de rénovation ou l’immobilier professionnel. Il faut savoir que le Crédit populaire d’Algérie a pour mission de promouvoir le développement du BTPH, les secteurs de la santé et du médicament, le commerce et la distribution, l’hôtellerie et le tourisme, les médias, la PME/PMI et l’artisanat. La banque Crédit populaire d’Algérie traite les opérations de crédits et de banque ; elle peut recevoir des dépôts, accorder des crédits sous toutes les formes, prendre des participations dans le capital de toute entreprise, mobiliser pour le compte d’autrui tout crédit consenti par d’autres institutions.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Jour d’Algérie